- Advertisement -

- Advertisement -

Musique / Reggae : Tiken Jah Fakoly annonce deux concerts inédits les 06 et 08 décembre prochain à Abidjan 

104

 

Le célèbre artiste ivoirien du Reggae, Doumbia Moussa alias Tiken Jah Fakoly a annoncé, lundi 04 décembre 2023, au Sofitel Hôtel Ivoire, au cours d’une conférence de presse, deux concerts inédits. Le premier(un concert live en solo) se tiendra le mercredi 06 décembre 2023 sous le coup de 19h à la salle Lougah François du Palais de la culture de la Cité N’Zassa, Treichville et le second, le vendredi 08 décembre 2023 à la même heure c’est-à-dire 19h, à l’espace AGORA de Koumassi. Au cours de ces deux spectacles électriques, la Méga star, Tiken Jah Fakoly partagera la scène avec d’autres reggaemen et non des moindres. A savoir, Takana Zion de la Guinée Conakry, Mo’Kalamity de la France, Blakk Rasta du Ghana, Kajeem le fils de Jah et Spyrow Fayaman de la Côte d’Ivoire.
Ces deux concerts géants seront organisés en prélude à la première édition de « Africa Reggae Festival », prévue se tenir en 2024, qui a pour thème : « Célébrons la Côte d’Ivoire des valeurs ». 
« Cet événement à venir se positionne comme le plus grand festival de Reggae en Afrique. Il sera dédié à la promotion de l’intégration », a indiqué Doumbia Moussa, ajoutant que l’idée de créer un festival Reggae en Côte d’Ivoire est de promouvoir le Reggae ivoirien, en particulier et en général le Reggae Africain. Aux dires de l’auteur du titre à succès, « Tata », Africa Reggae Festival « se veut une plateforme de rencontres culturelles et ouvertes pérennes, où les acteurs, les mélomanes et fans du Reggae Africain et mondial se retrouvent pour vivre leur passion pour la musique Reggae, avec une ouverture sur toutes les formes d’expression « , a-t-il indiqué.
Le Reggae, poursuit-il, qu’on annonce grandiose en Abidjan va donner l’opportunité d’une rencontre annuelle entre la Côte d’Ivoire, l’Afrique et le monde dans un esprit de fraternité afin de célébrer les valeurs humanistes autour de la culture. Ce grand festival à venir permettra, à l’en croire, à la Côte d’Ivoire de concrétiser et de renforcer sa place de deuxième capitale mondiale du Reggae, mais aussi d’attirer les promoteurs et éditeurs Reggae vers la Côte d’Ivoire, afin de détecter des talents en vue de leur donner la possibilité de signer dans les majors, a-t-il fait savoir.
Tiken Jah Fakoly entend faire venir en Côte d’Ivoire des artistes de renom Jamaïcains ainsi que d’autres artistes célèbres Reggae de l’Afrique subsaharienne. « C’est à travers des festivals de ce genre, qu’on va y arriver, c’est-à-dire positionner le Reggae en Côte d’Ivoire et partant l’Afrique entière « , a soutenu la Méga star.
Originaire de la Jamaïque, rappelle-t-on, le Reggae s’est propagé, dans le monde, dans les années 70. Depuis 2018, le Reggae est inscrit sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l’humanité par un comité spécialisé de l’UNESCO. Il a pour but principal de s’opposer aux émeutes et préjugés raciaux. Il dépasse, ainsi, le seul cadre musical national pour devenir une véritable référence culturelle.
S.A.