- Advertisement -

Situation de la campagne électorale à San-Pedro

1 067
Listen to this article
Ce mercredi 21 octobre 2020, soit six jours après  l’ouverture officielle de la campagne des élections présidentielles du 31 octobre prochain,  l’on constate une campagne timide dans la ville de San-Pedro.
Le moins que l’on puisse dire, c’est que toutes les formations politiques, du moins le FPI d’Affi N’guessan et le PDCI-RDA d’Henri Konan Bédié, restent sur le dynamisme du boycott de ces élections.
Les responsables locaux  de la plateforme des partis poliques de l’opposition suivant le mot d’ordre de leur différentes directions de parti n’ont à ce jour engagé aucune activité de campagne.
Le lundi 19 octobre dernier,  ces leaders locaux ont initié une rencontre avec la chefferie Kroumen. Cette rencontre s’est tenue au siège de la chefferie tradirionnelle Kroumen sis au quartier  Séwéké 2.
Rencontre au cours de laquelle, ils  ont porté à la connaissance des chefs autochtones le motif du « boycott actif » du processus  électoral ».
Lors de cette rencontre, Diabaté Bakary, au nom des membres de la plateforme  locale, a exposé , devant les chefs, les nombreux points qui constituent les révendications des partis politiques de l’opposition . Pour lui, ces points constituent des préalables  pour la tenue d’une élection apaisée  et transparente.
Pour Beugré Donatien, coordinateur départemental du PDCI, « c’est vrai qu’ils le savent tous à travers la presse écrite et les réseaux sociaux. Mais il était important, par respect pour nos parents, de venir vers eux pour leur expliquer ce pourquoi nous voulons pas aller à ces elections. Ce pourquoi ils ne nous voient pas en campagne ».
Quant au représentant, chargé de la liste et suivi du candidat  Kouadio Konan Bertin dit KKB, dans la localité,  reste pour l’instant inconnu.
Le RHDP, parti sortant, quant à lui, a débuté sa campagne plutôt timide avec quelques rencontres et des affiches qui pour l’instant sont pas trop visibles, mais seront surement affluentes dans les prochaines heures.
A la place ADO du Bardot, le QG du  RHDP paré des affiches du président Alassane Ouattara, rythme au son de la musique.
Selon Koné Abou, secrétaire  de section , le QG du parti restera animé 24 heures sur 24 jusqu’au 24 octobre prochain.
Le QG dit-il, du parti sert de rassemblement, des meetings et des rencontres des structures du parti.
A en croire plusieurs militants interrogés sur les lieux, ce n’est pas ce  à quoi l’on devrait s’attendre.
 » On ne sent pas la campagne du RHDP à San-Pedro », a lancé l’un des militants.
« Peut être, c’est parce que le PDCI et le FPI se sont rétirés. Même si c’est le cas,  les équipements destinés à la campagne ne devraient pas être stockés. Parce que, c’est utile dans le cadre de la campagne de montrer à l’opposition à quel point nous étions engager pour assurer une victoire  écrasante de notre candidat », soutient Zié Konaté, secrétaire de section.
Pour l’heure dans les rues de la seconde ville portuaire de la Côte d’ivoire, aucune autre affiche  à par celle du candidat du RHDP n’est affichée.
Thierry Lagognon