- Advertisement -

- Advertisement -

Financement de l’énergie et du numérique dans l’UEMOA : Ouverture à Abidjan d’une table ronde des partenaires techniques et financiers 

253
« Un accès Universel à l’énergie et au numérique pour le développement durable dans l’UEMOA (Union Économique Monétaire Ouest Africaine) ». Tel est le thème principal de la table ronde des partenaires techniques et financiers pour le financement de la Stratégie de Développement des Pôles Énergétiques(SDPE) et du Programme Régional de Développement de l’Economie Numérique(PRDEN), ouverte, ce lundi 27 novembre 2023, dans la capitale économique ivoirienne, Abidjan, en présence du Premier Ministre et Chef du Gouvernement ivoirien, Robert Beugré Mambé, de plusieurs membres du Gouvernement ivoirien et bailleurs de fonds. 
Présidant cette importante rencontre, le Premier Ministre, ministre des Sports et du Cadre de vie, Robert Beugré Mambé, a relevé que les projets SDPE et PRDEN  sont « en réalité des investissements dans le capital humain, dans son potentiel et dans son avenir », a-t-il dit.
Le Chef du gouvernement a salué cette initiative qui vise à mobiliser des fonds pour relever les défis de l’accès à l’électricité à un coût réduit et combler la fracture numérique dans l’espace UEMOA.
La Stratégie de développement de pôles énergétiques (SDPE), d’un investissement de près de 15 000 milliards FCFA, dont 7 500 milliards FCFA sont à rechercher, a pour but de de révolutionner, selon Beugré Mambé, le paysage énergétique de l’espace communautaire et constitue un véritable catalyseur de développement économique de la région.
Concernant le Programme régional de développement de l’économie numérique (PRDEN), le Premier Ministre a salué ce projet structurant et innovant d’un coût global de 121 milliards FCFA, qui permettra aux populations d’avoir accès aux services numériques et d’appuyer les Etats membres de l’UEMOA, de digitaliser les services publics pour plus de célérité et d’efficacité.
A l’en croire, la réalisation de ces projets transformera la vie de plusieurs millions de personnes. Un tel système doit être soutenu par une mobilisation accrue de financement.
Ces deux thématiques qui font l’objet de la présente table ronde sont en ligne avec la vision du Président Alassane Ouattara de porter l’électrification au rang de ces priorités. Il a rappelé qu’en Côte d’Ivoire, le taux d’électrification est passé de 33% en 2011 à 83% en 2023 pour atteindre 100% en 2025.
S’agissant du numérique, outre la création d’un ministère dédié, il constitue, selon le Chef du Gouvernement, le socle d’une stratégie nationale pour permettre à la jeunesse de tirer le plein profit de la digitalisation, source d’emplois et d’innovations technologiques.
Robert Beugré Mambé a, par ailleurs, indiqué que la réalisation de ces deux initiatives nécessite, outre des moyens financiers, une étroite coopération, un engagement partagé et une vision commune.
Quant au Ministre ivoirien des Finances et du Budget, également Président du Conseil des Ministres de l’UEMOA, Adama Coulibaly, il a affirmé que le numérique « est le moteur de la croissance ». « Nous voulons construire un avenir meilleur pour l’UEMOA. Notre objectif est de créer un partenariat fructueux avec les bailleurs « , a-t-il dit.
Il a également rassuré les bailleurs que leurs investissements dans l’UEMOA est un « investissement dans une région stable » et les a invités « à bâtir une union forte », a-t-il exhorté.
Pour sa part, le Président de la Commission de l’UEMOA, Abdoulaye DIOP, a indiqué que la SDPE, qui est programme majeur, vise à transformer « notre espace énergétique ».
En ce qui concerne le PRDEN, qui est également un programme majeur, « ce projet permettra de transformer les frontières numériques ». Pour lui, l’économie numérique « est  indispensable pour permettre à nos entreprises, nos administrations et à tous les secteurs de devenir plus compétitifs et pour permettre à nos populations de vivre de façon harmonieuse dans tous les domaines « , a-t-il indiqué.
De son côté, le Président de la Banque Ouest Africaine de développement (BOAD), par ailleurs Chef de file des partenaires techniques et financiers, Serge EKUE, a indiqué que « nous avons une obligation de moyens et une obligation de résultats », a-t-il affirmé.
Non sans manquer de traduire sa gratitude et ses remerciements aux Président de la République Alassane Ouattara et Premier Ministre Robert Beugré Mambé.
Notons que cette rencontre, qui se tient sur deux jours(du 27 au 28 novembre), sera ponctuée par une conférence inaugurale, un panel énergie portant sur le thème : « Quelles sources d’énergie pour un accès universel et durable à l’énergie pour les pays de l’UEMOA, à l’horizon 2033? » et un panel économie numérique portant sur le thème : « Financement de la transition numérique dans l’espace UEMOA ».
Créée en 1994, rappelle-t-on, l’UEMOA est une organisation sous-régionale qui regroupe huit (08) pays dont la Côte d’Ivoire. Elle a pour principale mission, l’édification en Afrique de l’Ouest, d’un espace économique harmonisé.
S.A.