Amanien.Info
  • 2 octobre 2022 0h50

Yopougon  : Les anciens footballeurs ivoiriens rendent hommage à Gnahoré Bernard

ByGermain Ndri

Août 17, 2022

L’ex virtuose du football ivoirien Gnahoré Bernard dit  » Patcheco ou la cuillère »,

aujourd’hui 80 ans, a reçu l’hommage des ex footballeurs de côte d’ivoire, lors d’un tournoi organisé en son nom,
 par  l’association des anciens footballeurs de Yopougon (AAFY), dimanche 15 août 2022 , en présence de M.Eric Taba, chef de cabinet du président de la République , du Député de Yopougon Dia Houphouet et d’anciennes gloires du football ivoirien.
Et c’est le complexe sportif de Yopougon cadre de cette compétition, qui a regroupé les anciens footballeurs de Marcory (AAFM), de Porbouet (AAFPB), d’Abobo(AAFA), d’Adjamé -Atecoube(AAFAT), de Koumassi (AAFK) et bien entendu ceux de Yopougon (AFFY).
Après des rencontres âprement disputées, devant un nombreux public qui a su apprécier la technicité et maestria des anciens, c’est l’équipe de Yopougon qui a eu raison de son homologue d’Abobo au tir au but : 6 tirs contre 4.
Donnant les raisons de l’organisation de ce tournoi -hommage, Bollou Joachim Laigret, président de l’AAFY, a dans son adresse souligné que Gnahoré Bernard est célébré parce qu’il est une icône du monde footballistique ivoirien. Il aussi écrit les notes de noblesses de notre ballon rond. En 1965 il a participé à la toute première CAN ivoirienne en compagnie des rescapés de cette joute: Kouamé Lucien (Stella club d’Adjamé), Bazo Christophe, Ahipeau, L’angle Ustache tous de l’ASEC Mimosa et que L’AAFY a décidé de célébrer au fur et à mesure partir de cette année.
Le président de l’Africa Sport d’Abidjan Kuyo Téa Narcisse, lui aussi n’a pas tari d’éloges a l’endroit de la  » cuillère »: << Je pense que Gnahoré Bernard fait parti des meilleurs joueurs que la côte d’ivoire à eu. Et c’est dommage qu’il n’y ait pas pu avoir un joueur de son rang. C’était un véritable attaquant qui avait des qualités exceptionnelles>>.
Aussi pour ce qu’il représente pour le pays, notre icône a reçu plusieurs dons en nature, en numéraire et une médaille a titre « costume’ devant ses enfants, petits enfants et arrière petits enfants visiblement heureux de cet hommage, a l’image de sa petite fille: Camienne Sophie : << je suis contente de célébrer mon grand père aujourd’hui. Je suis heureuse de voir qu’il est aussi aimé par les personnes qu’il a fait brûler les cœurs>>.
Signalons que Gnahoré Bernard  a été un ailier droit de débordement de l’Africa Sport d’Abidjan et l’équipe nationale.Sa particularité était de ridiculiser l’adversaire. Il faisait passer le ballon par dessus son vis à vis à partir d’une louche pour le réceptionné, d’où son surnom ‘ la cuillère ‘.son surnom  » Patcheco » quant à lui vient du chanteur Cubain Johnny Patcheco de par sa manière de danser , fait de gris gris. Il a donc pris le nom de Patcheco pour ses dribbles déroutants faits aussi de gris gris qui avait émerveillé toute l’Afrique en 1968 , lors du match retour de la coupe d’Afrique des clubs champions qui avait opposé au Zaïre (actuel RDC) le Tout-puissant Englebert, aujourd’hui Tout-puissant Mazembé à l’Africa Sport d’Abidjan : Battu à l’aller à Abidjan, le club Zaïrois à été tenu en échec 4-4, par une pimpante équipe de l’Africa où la « cuillère ‘ a  volé la vedette a ses partenaires et adversaires. A la fin de la rencontre les supporters du Tout-puissant Englebert, administratifs par la prestation l’Africa, scandaient : Africa oyé et c’est de là que vient le Sobriquet de l’Africa Sport d’Abidjan :   » les Oyés’.
                        STÈVE GUEDE