- Advertisement -

Statut des agents des collectivités territoriales, prime ADO, etc : Le SACT-CI hausse le ton et attire l’attention du Président de la République 

181
Listen to this article

Le Secrétaire Général national du Syndicat des Agents des collectivités territoriales de Côte d’Ivoire (SACT-CI), Élie Azragnon a animé une conférence de presse, vendredi, à la Mairie de la plus grande commune de Côte d’Ivoire, Yopougon, autour du thème : « Projet de la fonction publique territoriale et cas des retraités 2023 : États des lieux et perspectives ».

Face à la presse, le Secrétaire Général national du SACT-CI, Élie Azragnon a, au nom dudit Syndicat, exigé un statut clair des agents des collectivités territoriales. <<A la veille des élections municipales, nous demandons au Président de la République d’être regardant sur le statut des agents des collectivités territoriales. Le SACT-CI exige un statut clair et maintenant>>, a laissé entendre Élie Azragnon.
Abordant le deuxième point inscrit à l’ordre du jour, c’est-à-dire la prime ADO, le Secrétaire Général national du SACT-CI a exigé le paiement intégral de cette prime.  <<Pour les mêmes fonctionnaires et agents de l’Etat, il y en a qui ont reçu leurs primes ADO et nous autres, agents des collectivités territoriales n’avons pas perçu un centime de cette prime. C’est pourquoi, nous demandons au Président de la République, le paiement intégral de cette prime et de nous rassurer en tant que garant de la stabilité sociale et économique>>, a-t-il dénoncé. Puis d’ajouter : « Dans dix(10) jours, si rien n’est fait on va tout bloquer », a-t-il averti.
Élie Azragnon s’est également prononcé sur la situation de la gestion des agents de la Mairie de Yopougon. Pour lui, quelle que soit l’autorité municipale qui sera élue à l’issue des prochaines élections municipales, « aucun agent de collectivité déjà engagé, ne sera licencié ».
Pour ce qui est des indemnités de départ à la retraite des agents des collectivités territoriales, le Premier responsable du SACT-CI a appelé les autorités municipales à faire la promotion des agents des collectivités territoriales.
Il a, par ailleurs, lancé un appel à tous les agents des collectivités territoriales. <<A partir d’aujourd’hui, nous allons parcourir toutes les communes d’Abidjan et inviter nos amis à se tenir prêts et se mobiliser. Nous demandons aux agents des collectivités territoriales de rester debout. Unissons-nous et soyons solidaires, ensemble et prêts et nous gagnerons ce combat>>, a-t-il. Tout en comptant sur les autorités à les « ramener à la bonne table de négociation ».
 
 
S.A.