- Advertisement -

Ramadan : Le Député-maire Danho Paulin fait d’importants dons à la communauté musulmane d’Attecoubé

69
Listen to this article

MLe Député-maire de la Commune d’Atecoubé, Paulin Claude Danho, a procédé, le jeudi 21 mars 2024, à la distribution de sucre et d’objets de piété à la communauté musulmane de sa Commune. 
C’était au cours d’une importante cérémonie qui visait à soutenir la communauté musulmane afin de faciliter ces mois de pénitence en matière de dépenses afférentes.
D’un coût global de 15 millions de FCFA, ce don à la communauté musulmane, qui s’inscrivent dans la politique sociale du Conseil municipal, est composé de 10 tonnes de sucre, d’objets de piété(voiles, chapelets, bouilloire et bonnets) ainsi que 300 nattes de prière.
Les bénéficiaires sont les mosquées (141 mosquées dont 42 mosquées de vendredi et 99 mosquées ordinaires), les associations islamiques actives (50, au total), les services administratifs et les syndicats et les associations féminines et de jeunes dynamiques.
Aussi les populations déguerpies de la commune d’Atecoubé ont-elles reçu des dons en vivres et non vivres(composés de 7 sacs d’igname de 100 kg, 1 sac d’avocats, 22 régimes de banane, 1 sac de légumes, 12 sacs de vêtements et 2 sacs de chaussures) de la part de la paroisse catholique Christ Roi de l’univers de N’Zianouan dans le diocèse d’Agboville.
Dans son intervention, le Député-maire de la commune d’Atecoubé, Paulin Claude Danho a réaffirmé son soutien à la communauté musulmane et aux populations déguerpies. « Quelles que soient les difficultés, nous n’allons jamais vous abandonner », a assuré le Ministre Paulin Claude Danho,  remerciant le Cosim et la paroisse catholique Roi de l’univers de N’Zianouan dans le diocèse d’Agboville, qui sont venus soutenir « leurs frères » avec des dons en vivres et non vivres.
Il a, par ailleurs, traduit sa gratitude au Président de la République qui a entendu les « cris de cœur des populations déguerpies » et qui a pris des décisions. « Je crois que nous devons accompagner ces décisions. C’est pourquoi, nous avons mis en place, 5 comités de crise et de suivi. J’appelle la population à respecter ces décisions », a invité le premier magistrat de la commune d’Atecoubé.
Représentant le Cosim, l’imam Soumahoro Moustapha, a exprimé sa gratitude au Maire et a souhaité que cette situation (déguerpissement) « ne se reproduise plus ».
Quant à lui, le porte-parole des déguerpis, Coulibaly Youssouf, a remercié tous les donateurs.
A l’instar de la communauté musulmane, le Conseil municipal développe également, note-t-on, sa politique sociale envers les différentes couches sociales de la commune telles que les personnes vulnérables, les Chefs de communauté, la commune chrétienne, les femmes ainsi que les jeunes.
S.A.