- Advertisement -

PROGRAMME FILETS SOCIAUX PRODUCTIFS : 100 000 nouveaux bénéficiaires recevront les transferts monétaires sur une période de 3 ans à partir du 21 août 

74
Listen to this article
À compter du 21 août 2023, 100 000 nouveaux ménages, bénéficiaires du programme Filets sociaux productifs, recevront leurs transferts monétaires sur une période de trois (3) ans. L’information a été donnée par la ministre de la Solidarité et de la Lutte contre la pauvreté, Myss Belmonde Dogo, ce lundi 14 août 2023 à Abidjan-Plateau, au cours d’un point presse qu’elle a animé dans les locaux de son département ministériel. C’était en présence de Kipéya Koné, coordinateur du programme.
Programme Filets sociaux productifs : 100 000 nouveaux bénéficiaires recevront des transferts monétaires sur une période de 3 ans
Abidjan, le 14 août 2023 – À compter du 21 août 2023, 100 000 nouveaux ménages, bénéficiaires du programme Filets sociaux productifs, recevront leurs transferts monétaires sur une période de trois (3) ans. L’information a été donnée par la ministre de la Solidarité et de la Lutte contre la pauvreté, Myss Belmonde Dogo, ce lundi 14 août 2023, dans la Cité des affaires, Plateau(Abidjan), au cours d’un point presse qu’elle a animé dans les locaux de son département ministériel. C’était en présence de M. Kipéya Koné, coordinateur du programme.
« L’information que nous vous donnons aujourd’hui, c’est qu’en plus des 100 000 ménages actifs en 2023, 100 000 nouveaux ménages recevront leurs transferts monétaires sur une période de trois (3) ans. Ceux-ci recevront, leurs premières allocations trimestrielles, à la date du 21 août 2023 », a affirmé Myss Belmonde Dogo.
 Précisant que les 100 000 ménages actifs sont issus des 227 000 ménages bénéficiaires que le programme avait touchés, sur la période 2017-2020. « Cela portera le nombre de bénéficiaires touchés de 2017 à 2023 à 327 000 ménages », a-t-elle indiqué.
Les 100 000 nouveaux ménages, a révélé la ministre, percevront en 2023, un montant total de transfert par le programme de 14,4 milliards de FCFA soit un montant de 144 000 FCFA dû annuellement à chaque ménage pour cette première année de bénéfice. « Cela permettra de porter en fin d’année 2023, le montant cumulé des ressources redistribuées par le gouvernement sur la période 2017-2023 à 111 milliards de FCFA », a-t-elle ajouté.
Ces nouveaux bénéficiaires, composés de 40 470 femmes et 59 530 hommes chefs de ménages, sont répartis entre 14 régions aussi bien dans le milieu rural (73 258 bénéficiaires) que dans le milieu urbain (26 742 ménages). Il s’agit notamment des régions de l’Agneby-Tiassa, du Bafing, du Cavally, du Gôh, du Guemon, du Hambol, du Haut-Sassandra, de La Me, du Lôh-Djiboua, de la Nawa, du N’zi, de San-Pedro, du Tchologo, et du Tonkpi.
Aux dires de la Ministre Myss Belmonde Dogo,  » le choix de ces 14 régions s’est fait en liaison avec la Banque Mondiale en tenant compte du niveau de couverture antérieur du programme et des statistiques officielles qui présentent ces régions comme celles les plus touchées par la pauvreté aiguë ».
Outre les transferts monétaires, a-t-elle souligné, le programme déploie des mesures d’encadrement des ménages bénéficiaires avec des travailleurs sociaux et agents communautaires. Cet encadrement prend en compte un volet d’inclusion économique portant entre autres sur la sensibilisation et la formation en compétences de vie, la gestion du budget familial et la mise en place et la gestion d’Associations de Valorisation de l’Entraide Communautaire (AVEC), l’initiation d’Activités Génératrices de Revenus (AGR).
Le programme des Filets sociaux productifs, rappelle-t-on, consiste à octroyer,
 sur trois (03) ans, de transferts monétaires trimestriels non-remboursables d’un montant de 36 000 FCFA à des ménages ciblés parmi les plus pauvres.
S.A.