- Advertisement -

Perturbations du réseau internet du 14 mars dernier : MTN CI dévoile le rapport sur les causes et rassure

34
Listen to this article
Un rapport détaillant les raisons des perturbations du réseau internet survenues le 14 mars dernier a été présenté, le vendredi 24 mai 2024 à Abidjan (Plateau). 
C’était au cours d’une conférence de presse à laquelle ont pris part plusieurs acteurs du secteur des télécommunications.
Selon ledit rapport, présenté par le Sous-directeur technique en charge des infrastructures et des opérations à MTN CI, Maxime Tra et le Sous-directeur technique chargé des opérations IP, internet et des accès clients internet, Gérard Avoaka, les perturbations ont été principalement causées par des coupures de câbles sous-marins, essentiels à la connectivité mondiale. Ces coupures, attribuées à des activités maritimes, telles que le dragage et l’ancrage des navires, ont  sérieusement affecté la qualité du service Internet pour de nombreux utilisateurs à travers la Côte d’Ivoire.
Aux dires du Sous-directeur technique en charge des opérations IP et des accès clients internet,   il y a 5 câbles sous-marins qui desservent les côtes ivoiriennes. »Malheureusement, à la mi-mars, on a perdu 4 alors que MTN achète la capacité de 3 parmi parmi les 5. Et à la mi-mars, on s’est retrouvé avec le plans A, B et C qui sont tombés. Donc, c’est la situation exceptionnelle jamais observée en Côte d’Ivoire par un opérateur, a-t-il déploré.
Et d’ajouter : « Nous avons plusieurs câbles sous-marins qui arrivent. Et pour assurer le transport de l’internet afin d’assurer la qualité de service à nos clients, on achète plusieurs câbles sous-marins. On s’est retrouvé à la mi-mars avec les 3 plans coupés. C’était vraiment exceptionnel « , a-t-il dit.
Poursuivant, il a fait savoir qu’àprès l’incident, une équipe technique spécialisée a été mobilisée immédiatement pour identifier et réparer les coupures de câbles.
De même, des mesures de contingence ont été mises en place pour minimiser l’impact sur les utilisateurs, incluant l’optimisation de routes alternatives pour le trafic internet », a-t-il indiqué.
Avant de rassurer les utilisateurs : « Aujourd’hui MTN a finalisé la réparation de son câble internet et le WACs (West Africa Cable System), qui est un câble qui part de l’Afrique du Sud, transite par plusieurs pays de l’Afrique comme la Côte d’Ivoire, avant de rejoindre l’Europe « .
Quant à lui, Maxime Tra, Sous-directeur technique en charge des infrastructures (notamment de la fibre terrestre et sous-marine) et opérations à MTN CI, a rappelé que les services Internet fournis par MTN dès le 14 mars avaient été restaurés graduellement et l’Internet de MTN a retrouvé 100% de sa capacité via le câble sélectionné le 14 mars dernier.
Afin d’éviter de telles perturbations à l’avenir, la mise en œuvre de nouvelles stratégies de prévention a été annoncée par les deux éminents spécialistes.
Lesdites stratégies incluent une collaboration renforcée avec les autorités maritimes et leurs opérateurs de télécommunications pour une meilleure surveillance et de protection des câbles sous-marins.
S.A.