- Advertisement -

- Advertisement -

Obtention de bourses d’études et promotion de la langue japonaise/Le Coordonnateur japonais, Dr H.KUSAKABE  visite 2 universités privées en Côte d’Ivoire

79

Le coordonnateur japonais et Enseignant de l’Université d’Hokkaido(située au Nord du Japon), Dr Hikaru KUSAKABE a effectué, les 02 et 03 février 2023, une visite officielle dans deux (02) universités privées ivoiriennes en l’occurrence l’UIC-MEV(Université des Innovations Culturelles et des Métiers du Virtuel) sise à Cocody et l’IES(Institut d’Enseignement Supérieur)-Le CAMPUS sis à Yopougon.

L’objectif de cette visite est de pouvoir permettre aux jeunes étudiants ivoiriens de s’approprier le programme des études au Japon, a indiqué Dr HIKARU KASAKABE, précisant qu’à l’issue de cette visite, il sera question des procédures d’obtention de bourses d’études pour le Japon, à travers un grand événement qui se déroulera le 15 février prochain à Abidjan.<<Il y a beaucoup de bourses destinées aux étudiants ivoiriens. Ceux qui souhaiteraient avoir ces bourses d’études et aller au Japon pourront participer à l’événement qui aura lieu le 15 février prochain>> a-t-il indiqué.
Avant d’exhorter les jeunes ivoiriens à bien apprendre et s’intéresser davantage à la langue japonaise, car, dira-t-il, cela leur permettra d’accroître leur chance de pouvoir obtenir une bourse d’étude pour aller étudier au Japon.
 
 
Abondant dans le même sens, le Directeur Pédagogique de l’IES-Le Campus de Yopougon, Dr OUATTARA Zana a indiqué que les étudiants ivoiriens doivent s’imprégner de la langue japonaise pour « ne pas que cela soit une barrière pour pouvoir s’intégrer dans les universités Japonaises. C’est pourquoi, nous avons instauré l’apprentissage de la langue japonaise au sein de l’IES-Le Campus », a fait savoir l’Enseignant-Chercheur à l’IPNETP.
Précisant qu’après ces cours en langue japonaise, qui ont débuté en janvier 2023, un test sera organisé à l’issue duquel, les 10 meilleurs étudiants de chaque université (Cocody, Yopougon, Bouaké et Man) recevront automatiquement des bourses d’études pour le Japon. Le niveau minimum exigé pour participer à ce test est le BAC.
Pour sa part, le Directeur Général d’Abidjan Nihongo Institute (Institut de la langue japonaise d’Abidjan) et Enseignant Japonais, GNAHOUI Cyprien Yves a souligné l’importance de l’apprentissage de la langue japonaise. Pour lui, apprendre la langue japonaise, c’est apprendre les mentalités japonaises(la culture…). « Et au-delà, l’apprentissage de la langue japonaise offre plusieurs opportunités à la Côte d’Ivoire particulièrement aux étudiants de poursuivre leurs études au Japon, de se former, d’avoir l’expertise japonaise et la propager en Afrique. Et même des opportunités d’emploi ( avec le niveau N4) » a-t-il indiqué.
Non sans manquer de lancer un appel au Gouvernement ivoirien. <<Nous lançons un appel au Gouvernement de Côte d’Ivoire afin qu’il intègre la langue japonaise comme langue étrangère dans le cursus scolaire à l’instar des langues allemande, espagnole. Que les élèves puissent se former dès le bas âge>> a recommandé le premier responsable d’Abidjan Nihongo Institute.
Notons que cette visite a été marquée par des échanges de civilités avec les administrations des deux universités privées,  des échanges avec les étudiants et la rencontre avec la presse. Elle a également permis à l’illustre hôte Japonais de s’enquérir de l’effectivité des cours en langue japonaise dans ces deux établissements privés.
Sunday ALAIN