- Advertisement -

Management et renforcement des capacités : Pr Joseph Assi-Kaudjhis annonce l’ouverture d’une représentation du CAMPC au Gabon 

38
Listen to this article
Le Directeur Général du Centre Africain de management et de perfectionnement des cadres (CAMPC), Pr Joseph Assi-Kaudjhis a annoncé l’ouverture d’une représentation du CAMPC au Gabon. 
Cette annonce a été faite au cours de la visite de travail de la Ministre Gabonaise de la fonction publique et du renforcement des capacités, Mme Louise Boukandou  Moussavou, au CAMPC, le mardi 07 mai 2024, à Abidjan-Cocody.  Une visite à laquelle a pris part le Directeur de l’institut national ivoirien pour la promotion des aveugles (INIPA), Pokou Komenan dit Anzoumana.
A en croire le Professeur Joseph Assi-Kaudjhis, l’accord de siège de ladite représentation du CAMPC au Gabon sera bientôt signé, a-t-il dit.
Avant d’annoncer que le prochain Conseil d’administration de l’institution, en l’occurrence le CAMPC, se tiendra dans la première semaine du mois de décembre prochain.
Cette visite de travail de la Ministre Gabonaise de la fonction publique et du renforcement des capacités, au CAMPC vise, selon Pr Joseph Assi-Kaudjhis, à « renouer les liens du Gabon avec le CAMPC ». « Ce retour du Gabon au CAMPC va permettre l’ouverture de nouveaux marchés au Gabon et le redéploiement du CAMPC au niveau de l’Afrique Centrale « , dixit le patron du CAMPC.
Aussi a-t-il annoncé la création de trois campus  au niveau d’Abidjan, en vue de « structurer la formation au CAMPC », a-t-il indiqué, précisant que chaque campus sera spécialisé dans un domaine précis.
Et qu’il y aura des bureaux dans les autres pays membres qui seront des relais pour faire la communication.
Outre ces annonces, la  construction d’une représentation du CAMPC au Burkina Faso a été également annoncée par le Professeur Joseph Assi-Kaudjhis. Il a, en effet, affirmé qu’un accord de siège a été signé en février 2023. « Nous avons bénéficié de la part du Burkina Faso d’une parcelle d’un peu plus de 6 000 m2 dans la nouvelle zone administrative de Ouaga 2000 », a-t-il dit.
Puis de souligner que l’État burkinabè a été sollicité dans la réalisation de ce projet.
Quant à elle, la Ministre Gabonaise de la Fonction publique et du renforcement des capacités, Mme Louise Boukandou Moussavou, s’est réjoui du retour du Gabon au CAMPC, 20 ans après. « Le Gabon est dans une nouvelle ère. Le Président du Gabon mise beaucoup sur l’importance des Ressources Humaines performantes. A travers cette redynamisation des institutions, il faudrait qu’on ait des personnes capables de diriger ces institutions. D’où notre retour au CAMPC », a expliqué la hôte.
Créé en 1975, le CAMPC est une institution qui compte six(6) pays membres dont 5 en Afrique de l’ouest (Côte d’Ivoire, Burkina Faso, Niger, Togo et Bénin) et 1 en Afrique Centrale (le Gabon).
S.A.