- Advertisement -

- Advertisement -

Lutte contre les feux de brousse : Les ministres Tchagba et Assahoré engagent la sensibilisation des masses

190

Le ministre des Eaux et forêts, Laurent Tchagba, et son homologue de l’Environnement, du Développement durable et de la Transition écologique,Jacques Assahore Konan, ont procédé ce samedi 6 janvier, au lancement de la 28ème édition de la campagne de lutte contre les feux de brousse en Côte d’Ivoire, à Boukébo, localité située à une vingtaine de kilomètres de Bouaké, dans la sous-préfecture de Languibonou.

 

 »Lutte contre les feux de brousse : quels enjeux pour la sécurité alimentaire ? C’est autour de ce thème que la 28 ème édition de la campagne de sensibilisation de lutte contre les feux de brousse a été lancée à Boukébo, village natal du Ministre ASSAHORE, en présence du ministre gouverneur du district autonome de la vallée du Bandaman, Jean-Claude Kouassi, de Mesdames et Messieurs les autorités administratives, politiques, traditionnelles, Religieuses du Gbêkê.

Début de la campagne de sensibilisation

Ainsi, les services des Eaux et Forêts et particulièrement ceux du Comité National de Défense de la Forêt et de lutte contre les feux de brousse ( CND FCB) sillonneront, de janvier à mars 2024, plusieurs localités du pays, en vue de sensibiliser les populations sur les dangers que constituent les feux de brousse.  »Le choix de ce thème nous interpelle tous car la sécurité alimentaire est d’un enjeu majeur pour le bien-être des populations. Malheureusement, cette sécurité alimentaire est de plus en plus menacée par les feux de brousse. Considérés comme la troisième cause de déforestation et de dégradation des sols en côté d’Ivoire, les feux de brousse sont très récurrents chaque année pendant la grande saison sèche causant de nombreux dégâts  », a indiqué le ministre Laurent Tchagba, mettant en lumière l’urgence que constitue cette opération..

Poursuivant, l’ex-ministre de l’Hydraulique est revenu sur quelques chiffres jugés alarmants pour son département.  » De 2019 à ce jour, plus de 200.000 hectares de forêts parcourus par les feux de brousse, plus de 5000 hectares de cultures pérennes et vivrières ravagées, 94 habitats détruits, 8 villages touchés et malheureusement des pertes en vie humaine avec 16 personnes tuées. Face à cette situation alarmante, j’ai tout mis en œuvre en 2023 pour réactiver le Comité national de defense de la forêt et de lutte contre les feux de brousse qui étaient en veille depuis 6 ans », a -t-il souligné.

Dans la même veine, le ministre de l’Environnement, du Développement durable et de la Transition écologique, Jacques Assahoré Konan, a exhorté ses parents à se détourner de tout comportement à risque.  »Je voudrais chers parents vous inviter à éviter de mettre le feu en brousse, parce que le faisant vous détruisez non seulement le couvert forestier mais aussi tout ce qui s’y trouve », a -t-il conseillé.

Notons que cette cérémonie de sensibilisation a été l’occasion pour le ministère des eaux et forêts de procéder à la remise de plusieurs kits de protection tels que des pare-feux, des bottes, des machettes à plus de 30 Comités locaux de lutte contre les feux de brousse de la région.