- Advertisement -

Formation et insertion professionnelle : Des  attestations de fin de formation aux métiers de la mer et de l’industrie remises à 1000 jeunes 

96
Listen to this article
Le Premier Ministre ivoirien Patrick Achi a procedé, ce mercredi 15 mars 2023, à l’Académie Régionale des Sciences et Techniques de la Mer (ARSTM) sise à Yopougon (Abidjan), à la remise des attestations de fin de formation à 1000 jeunes formés aux métiers de la mer et de l’industrie, en présence de plusieurs membres du Gouvernement.
« Nous avons l’honneur de remettre les attestations de formation et d’apprentissage aux métiers de la mer et d’industrie à 1 000 jeunes. Ces jeunes sont formés à des métiers de l’avenir, porteurs d’opportunités incroyables dans une nation comme la nôtre qui doit toujours mieux exploiter son potentiel maritime », a déclaré le Premier Ministre Patrick Achi.
Aux dires du Chef du Gouvernement, 100% des 1 000 jeunes issus de ce dispositif destiné à améliorer leur employabilité ont obtenu un stage et 783 l’ont terminé.
Bénéficiaire d’une façade maritime de 600 km, la Côte d’Ivoire, indique-t-il, a besoin de ressources humaines nombreuses, engagées et bien formées pour développer les activités en lien avec la mer.
 A l’en croire, cette initiative est la preuve concrète de la politique volontariste de formation adaptée pour tous les jeunes sortis du système scolaire, souvent sans diplômes ou sans qualification et sans emplois.
Rappelant que  « la Côte d’Ivoire doit intégrer 8 millions de jeunes sur le marché du travail dans les 10 années à venir. C’est dans cette perspective que le gouvernement a mobilisé des opportunités d’insertion pour environ 660 000 jeunes sur la période 2022-2024 dans le cadre du lancement du programme national de stage d’apprentissage et de reconversion (PNSAR) » a-t-il dit.
Pour sa part, le Ministre de la Promotion de la jeunesse, de l’insertion professionnelle et du service civique (MPJIPSC), Mamadou Touré a indiqué que 438 parmi les 1000 jeunes formés, soit 43% ont déjà été insérés dans des entreprises. Quant aux 562 autres, ils attendent également d’être insérés dans les prochains jours.
Le Directeur Général de l’ARSTM, le Colonel Karim Coulibaly a, quant à lui, réitéré l’engagement de son institution à accompagner le Ministère de la promotion de la jeunesse, de l’insertion professionnelle et du service civique (MPJIPSC) dans ses initiatives d’insertion professionnelle des jeunes et plus précisément dans la mise en œuvre du programme national de stage, d’apprentissage et de reconversion (PNSAR).
Les bénéficiaires ont, par la voix de Mlle Battié Lou Florence, traduit leur gratitude au Président de la République pour sa vision, sa volonté et son engagement acharné pour une jeunesse au travail. « Grâce à ces mois de formation, nous sommes aujourd’hui de potentiels travailleurs. Nos prédécesseurs et plusieurs de nos amis, avec l’appui des entreprises partenaires de ce projet, ont pu être insérés » s’est réjouie la Porte-parole des bénéficiaires, Mlle Battié Lou Florence.
Initié dans le cadre de l’école de la deuxième chance (E2C), le PNSAR vise à mettre en formation des jeunes déscolarisés ou faiblement scolarisés, en vue de développer leur employabilité à travers l’apprentissage d’un métier. Mille cinq cents (1 500) jeunes, rappelle-t-on, ont bénéficié de ce programme de formation dans les domaines de la navigation maritime et lagunaire, de la maintenance industrielle, de la manutention portuaire, de l’électro-mécanique ainsi que de l’exploitation des produits de la mer.
S.A.