Amanien.Info
  • 28 janvier 2023 3h42

Éducation et alphabétisation de la femme : L’ ONG NID D’ESPOIR lance la 4è édition du coucours  »Les reines de l’alphabétisation » 

ByGermain Ndri

Déc 19, 2022

<<Notre combat est basé sur l’alphabétisation de la femme et de la jeune fille parce que nous avons remarqué que la femme est au cœur du développement d’une nation. A travers ce concours, on veut qu’il y a ait 0 % d’analphabétisme en Côte d’Ivoire. On veut plus promouvoir l’éducation, l’alphabétisation et la femme>> a indiqué Mme Diabaté Maténin, Présidente de l’ONG NID D’ESPOIR, au cours d’une conférence de presse relative au lancement de la 4è du projet dénommé « Les reines de l’alphabétisation » qui s’est tenue, vendredi, dans la salle de conférence du BUREAU UNESCO sise à Abidjan-Cocody.

 
Initié, en 2018, par l’ONG NID D’ESPOIR et ses partenaires(Centres sociaux, la Direction de l’Alphabétisation et de l’Education non formelle (DAENF), le Ministère de la Famille, de la Femme et de l’Enfant(MFFE), Clubs UNESCO, ONG), le concours « Les reines de l’alphabétisation » est, selon Mme Diabaté Maténin, un concours d’orthographe, de dictée, de grammaire, de poésie et de lecture. Il vise à sensibiliser  l’opinion publique et des pouvoirs publics sur le problème d’analphabétisme des femmes, et sur l’urgence d’en combattre les causes et d’y apporter des solutions idoines, à offrir des services de formation, de conseil pédagogique et d’appui au développement, à chercher des moyens pour développer une alphabétisation de qualité,  à encourager et motiver les apprenantes en alphabétisation et à soutenir l’alphabétisation et la promotion des femmes.
Ce concours est, selon la Présidente, dédié aux femmes et jeunes filles. Les bénéficiaires directes sont les femmes analphabètes, les femmes à faible revenu, les femmes sans activité, les jeunes filles analphabètes et déscolarisées.
Prévu pour démarrer début avril et s’achever(l’apothéose) le 29 avril 2023 prochain à l’Agora de Koumassi, le concours « Les reines de l’alphabétisation » se déroulera sur l’ensemble du territoire ivoirien autour du thème « Femme et autonomisation ». 
Pour cette 4è édition, ce sont plus de 1 500 candidates qui compétiront et une vingtaine seront retenues. Ce, à l’issue des présélections qui se feront en trois phases.
Quant aux prix que recevront les finalistes, ils varient selon les partenaires, les éditions et les moyens. Les lauréates recevront des pagnes, des produits de beauté.
A en croire Mme Diabaté, les lauréates bénéficieront également des voyages dans d’autres pays (l’une des innovations de cette édition).
Rappelant que les certaines Reines(anciennes  lauréates ou gagnantes )ont  bénéficié des formations en pâtisserie, cuisine professionnelle …
Elle, par ailleurs, invité toutes les femmes surtout celles qui ont honte à y participer.
S.A.