- Advertisement -

Défis sécuritaires en Afrique : Abidjan abritera le 11è Sommet des Forces Terrestres Africaines du 08 au 12 mai prochain

125
Listen to this article
­ »Relever les défis de la sécurité grâce aux partenariats civilo-militaires ». Tel est le principal thème du 11è Sommet des Forces Terrestres Africaines qui se tiendra du lundi 08 au vendredi 12 mai 2023, au bord de la lagune Ebrié(Sofitel Hôtel Ivoire d’Abidjan-Cocody).
L’information a été donnée par le Général de Division DEM Aly Justin, Chef d’Etat-Major de l’Armée de Terre. C’était au cours d’une conférence de presse qu’il a animée, vendredi 05 mai 2023, à l’état-major général des armées sis au Plateau.
Organisé conjointement par l’État-major général des Armées de Côte d’Ivoire et l’US Army à travers sa task Force l’Europe du Sud pour l’Afrique, la SETAF, le Sommet des Forces Terrestres Africaines est un rendez-vous annuel qui se tient alternativement en Afrique et aux États-Unis.
Il vise, selon le Général de Division DEM Aly Justin, trois objectifs. Il s’agit d’échanger sur les défis de sécurité en Afrique ; de développer des solutions complémentaires et collaboratives aux défis de sécurité partagés à partir des différents réseaux de partenaires et des partenariats régionaux à travers l’Afrique et enfin, donner aux organisations régionales actives et compétentes, les moyens d’établir des partenariats coopératifs et multinationaux dans toute l’Afrique.
C’est donc un rendez-vous capital qui se tiendra à Abidjan et auquel prendront part plus de 300 chefs d’Armées de Terre, d’experts et de participants issus de 40 pays d’Afrique et 6 autres d’Europe( Portugal, Espagne, Royaume Uni, France, Italie, etc) et du continent Américain.
A en croire le Général, le programme d’activités comportera des conférences délivrées par des spécialistes ivoiriens et internationaux qui seront suivis d’échanges(cinq au total), des sessions en comité de travail ainsi qu’une visite de l’Académie Internationale de Lutte Contre le Terrorisme. Sur ce dernier point, il s’agira de montrer aux participants le champ des possibilités qu’offre ce centre dans la réponse multi spectre face au terrorisme au triple plan tactique, stratégique et institutionnel.
Pour un tel rendez-vous où s’exprimera la diversité de cultures, des dispositions ont été prises tant par les comités d’organisation ivoirien qu’américain, a-t-il indiqué.
 Avant de préciser que les sessions se feront aussi bien en français, anglais qu’en espagnol et arabe.
Aussi le Chef d’Etat-Major de l’Armée de Terre a-t-il assuré que toutes les dispositions sont prises pour accueillir tous les participants et faire de cet événement majeur une réussite.
Quant à lui, le Colonel (Dr) Matthew Kopp, Diector of Land Forces Security Cooperation, Southern European Task Force, Africa, a indiqué que le choix de la Côte d’Ivoire comme pays hôte pour la tenue de ce Sommet n’est pas fortuit. « La Côte d’Ivoire est un partenaire privilégié avec lequel nous sommes heureux de collaborer et de mettre les choses sur les rails », a-t-il soutenu.
L’ Afrique fait face à de nombreux défis sécuritaires au nombre desquels l’extrémisme violent, l’immigration clandestine, le développement humain inégal, le terrorisme, etc. Ainsi, pour le Colonel (Dr) Matthew Kopp, ce Sommet permettra de « conforter la mise en commun des expériences afin de faire face à ces défis », a-t-il dit.
Non sans manquer de relever les nombreux acquis enregistrés lors des éditions précédentes. « Les sommets précédents ont permis d’être informé des réalités africaines en matière de sécurité. Des partenariats partenariats ont également établis dans le but d’assurer une sécurité plus grande et relever les défis majeurs », a-t-il souligné.
S.A.