- Advertisement -

CCESP : Lancement à Abidjan des travaux du Comité scientifique des 6èmes rencontres sectorielles dédiées aux mine

95
Listen to this article
CCESP : Lancement à Abidjan des travaux du Comité scientifique des 6èmes rencontres sectorielles dédiées aux mines, pétrole et énergi
En collaboration avec le ministère des Mines, du Pétrole et de l’Energie, le Secrétariat exécutif du Comité de Concertation Etat Secteur privé (SE-CCESP) a organisé, le mardi 19 septembre à Noom Hôtel (Plateau), une réunion relative au lancement des activités du Comité Scientifique.
« bjectif, renforcer la concertation État/Secteur privé autour de la politique générale du développement des Mines, du Pétrole et de l’énergie, afin de susciter l’implication des parties prenantes dans la mise en œuvre de la compétitivité du secteur privé et instaurer surtout un climat de confiance entre l’État et le secteur privé, propice au déroulement harmonieux des activités économiques et à la contribution plus forte du secteur privé dans la marche de la Côte d’Ivoire vers le développement, indiquent les organisateurs.
Ce lancement s’inscrit dans le cadre de la 6ème édition des Rencontres sectorielles (RS) du SE-CCESP dédiée au thème : « Quel partenariat Etat-Secteur privé pour un secteur des mines, du pétrole et de l’énergie compétitif en Côte d’Ivoire ? ».
Représentant le ministre des Mines, du Pétrole et de l’Energie, la ,
Secrétaire permanente du processus de Kimberley, Fatima Thes, a traduit son engagement dans la conduite des travaux qui visent à améliorer la compétitivité des secteurs des mines, du pétrole et de l’énergie.
Elle a également assuré du soutien du Ministre Sangafowa. « Vous avez le soutien du Ministre des Mines, du Pétrole et de l’énergie » a-t-elle dit, avant de souhaiter de très fortes recommandations dans le secteur des mesures mines et de l’énergie.
Madame le Secrétaire exécutif du CCESP, Mariam Fadiga Fofana, a, quant à elle, expliqué que dans la perspective d’amélioration de la compétitivité des secteurs des mines, du pétrole et de l’énergie qui sont des secteurs d’activités stratégiques pour le développement de notre pays, il importe d’examiner les défis auxquels sont confrontés les acteurs de ces secteurs. Et aussi de contribuer à mettre en lumière la portée des réformes et chantiers initiés, ainsi que les perspectives.
« Cette activité est un processus de dialogue sectoriel qui s’inscrit dans le cadre de notre mission de renforcement de ce dialogue public privé et se fonde sur une approche inclusive impliquant à la fois le ministère des Mines, du Pétrole et de l’Energie et toutes les parties prenantes dont les administrations publiques et les opérateurs privés, à l’effet de faire converger la vision de l’Etat avec les attentes du Secteur Privé pour une compétitivité renforcée de ce secteur », a affirmé Mme Mariam Fadiga Fofana.
Selon le président du comité scientifique, Charles Zoko Sébé, les résultats des travaux qui vont porter sur la fiscalité et la parafiscalité, l’environnement des affaires, le financement, la formation et d’autres préoccupations, seront restitués au ministre des Mines, du Pétrole et de l’Energie, Mamadou Sangafowa Coulibaly, le 13 décembre prochain.
S.A.