- Advertisement -

4è édition des assises des cadres du Lôh-Djiboua : Paul-Arnaud Bertin Zehouri sensibilise les ressortissants de la région sur les dangers de l’apatridie

103
Listen to this article

<< L’ apatridie, un cancer pour le développement de nos régions>>. Tel est le thème de la 4è édition des assises des cadres de la région du Lôh Djiboua qui s’est tenue, ce jeudi 02 décembre 2021, à la bibliothèque nationale d’Abidjan-Plateau, en présence de plusieurs cadres.

Organisée par l’ODAP-CI( Observatoire pour le Développement, l’Amitié et la Prospérité de Côte d’Ivoire), la 4è édition des assises des cadres du Lôh-Djiboua a été une occasion pour les filles et fils d’échanger sur le phénomène de l’apatridie qui « ronge le développement de leur région ».

A cette occasion, le porte-flambeau du Lôh Djiboua, par ailleurs Président de l’ODAP-CI, Me Paul-Arnaud Bertin Zehouri a sensibilisé les ressortissants de la région pour une prise de conscience des dangers de l’apatridie.
<< L’apatridie est une plaie qui ronge et qui fait honte. Être sans patrie ou encore sans pièce ni un acte d’extrait d’acte de naissance détruit la vie des honnêtes citoyens, au point de les réduire à rien>> a indiqué Me Paul-Arnaud Bertin Zehouri.

Et d’ajouter : <<Ils sont nombreux les ivoiriens qui sont dans leur village et qui n’ont pas de papier. Ce dossier nous inquiète. C’est pourquoi, nous avons abordé ce thème. Cela participe au développement>> a-t-il affirmé.

Le Président de l’ODAP-CI a également exhorté les populations de la région du Lôh Djiboua a prendre une part active à la 5è édition du Recensement Général de la Population et de l’Habitat (RGPH), afin d’avoir des extraits d’acte de naissance et des cartes nationales d’identité pour une bonne maîtrise des données démographiques.

Il a, par ailleurs, demandé aux cadres, d’éviter des divergences politiques et éthiques afin « d’asseoir un Lôh Djiboua solide ».

Le flambeau du Lôh Djiboua et l’ODAP-CI entendent toujours favoriser la fraternité, l’union, la discipline ainsi que le travail.

Notons que plusieurs activités de rassemblement, de réconciliation et de pacification, l’électrification de certains villages, des dons de lits d’hôpitaux de soins, les soutiens aux élèves et étudiants ont été menées dans la région.

Cette 4è édition des assises des cadres du Lôh-Djiboua a enregistré la participation de plus de 400 personnes qui sont venues témoigner leur reconnaissance pour ces nombreuses actions entreprises par l’ODAP-CI et le flambeau.

 

S.A.