- Advertisement -

Rentrée solennelle 2024 du REPAAC-CI : Les professionnels et acteurs des arts et de la culture  réfléchissent sur les défis et opportunités qu’offrent les plateformes numériques

80
Listen to this article
« Monétisation des créations artistiques et culturelles à l’ère du numérique : défis et opportunités sur les plateformes numériques ». Tel est le thème de la rentrée solennelle du Réseau des professionnels des arts et de l’action culturelle de Côte d’Ivoire (REPAAC-CI), qui s’est tenue, le jeudi 28 mars 2024, au Musée des civilisations de Côte d’Ivoire sis à Abidjan-Plateau. 
 A cette occasion, le Représentant et Conseiller technique de la Ministre de la culture et de la francophonie, Gnaly Gbogou Guy, a, à l’ouverture des travaux, souligné que la monétisation des créations culturelles à l’ère numérique représente, « un défi majeur pour l’écosystème culturel ivoirien et l’impact profond des technologies numériques sur le paysage culturel, offrant à la fois de nouveaux défis et de nouvelles opportunités pour les artistes et les acteurs culturels du pays », a-t-il dit.
Au moment où les plateformes numériques contribuent à l’accès à la culture et à l’art, insiste-t-il, il est impératif pour nous de nous adapter et de saisir pleinement les schémas qu’elles offrent.
Poursuivant, il a indiqué que cette rentrée solennelle du REPAAC-CI est une occasion de réaffirmer  l’engagement du ministère de la culture en faveur « d’une culture vivant, prospère et inclusive ».
A l’en croire, le secteur culturel ivoirien mérite notre attention, notre soutien et notre créativité pour prospérer dans ce monde en constante évolution.
Le représentant de la ministre de la culture et de la francophonie a, par ailleurs , appelé à une collaboration entre ces acteurs, les plateformes numériques et les pouvoirs publics pour « développer des solutions innovantes et durables dans ce contexte en évolution rapide », a-t-il exhorté.
Avant d’inviter les participants à réfléchir sur la manière d’assurer une rémunération juste aux artistes tout en garantissant une large diffusion de leurs œuvres sur les plateformes numériques.
Quant au Président du REPAAC-CI, APEA Brice, il a indiqué l’importance de cette rentrée solennelle qui vise à faire le bilan de leurs actions de l’année précédente et discuter des enjeux à venir.
Aussi a-t-il exprimé sa satisfaction quant au travail accompli par lui et les membres de son Réseau, tout en reconnaissant les défis restant à relever.
Notons que cette rentrée solennelle du REPAAC–CI, qui a enregistré la présence de David Mobio, Journaliste et Représentant du Directeur Général de la RTI, invité d’honneur et de plusieurs acteurs et professionnels de la culture, a été riche en activités. A savoir, des expositions photos et la projection de films-bilan des activités réalisées du Réseau, la présentation du plan de travail 2024, un panel.
Une motion de reconnaissance au Président de la République Alassane Ouattara pour ses actions en faveur du secteur des arts et de la culture a été lue par le Président du REPAAC–CI, APEA Brice.
Créé en 2019, le REPAAC–CI est une association des acteurs et professionnels réunissant tous les corps de métiers du secteur des arts et de la culture et a en son sein, plus de 1000 membres, en fonction sur l’ensemble du territoire national.
 Il a pour but de soutenir l’État dans la réalisation de sa politique nationale en matière de Culture, d’Arts, de Cohésion Nationale, ainsi que dans la formation des acteurs du secteur culturel.
S.A.