- Advertisement -

Les localités de Brobo, Mamini et Bounda ont célébré la journée de l’Agwa, journée de valorisation des valeurs traditionnelles ce 29 Mars

90
Listen to this article

.La journée de l’Agwa est en effet l’un des temps forts de l’Agwa festival Nanan AGNI, démarré depuis le lundi 25 mars dernier.
C’est l’espace Diby Kouakou Georges qui a servi de cadre au grand rassemblement de cet événement qui valorise les potentialités socio-culturelle, économique et touristique du terroir Ahaly composé de Brobo, Bounda, Mamini commune et sous-préfecture. Selon le promoteur, Louis Kouakou-Habonouan, maire de la commune de Brobo, Agwa Festival Nanan Agni se décline en trois principaux axes notamment la promotion des valeurs socioculturelles et coutumières, la promotion des atouts économiques et écotouristiques, la promotion du brassage intercommunautaire de la localité. Tous ces axes se concentrent dans trois grandes articulations du festival à savoir Agwa semaine commerciale, Agwa carnaval, Agwa écotourisme et la Journée Agwa. L’Agwa écotourisme présente les potentialités touristiques de la localité, à travers un circuit qui permet de découvrir l’Arbre Bro dont découle le nom de Brobo, les falaises de Brobo et le parc d’attraction N’Zi Rivers. Au cours de cette cérémonie qui traduit la ‘’Journée Agwa’’, l’une des grandes articulations du festival, les communautés se sont engagées à vivre en bonne intelligence à travers la signature de deux pactes d’alliance. L’un lié au pacte de vivre ensemble entre les autochtones, allochtones et allogènes de la région de Gbêkê ; l’autre concerne le pacte d’alliance interethniques communément appelé ‘’Tokpè’’ entre le canton Ahaly de Brobo et le canton Adjé-Abè, un canton situé entre les départements de M’Bahiakro et de Ouellé. Les ministres Kobenan Kouassi Adjoumani, ministre d’État, de l’agriculture, du développement rural et des productions vivrières, Françoise Remarck de la culture et de la Francophonie, respectivement haut patron et patron de la cérémonie, ont dans l’ensemble salué cette initiative du maire Louis Habonouan qui valorise les potentialités du peuple Ahaly. En tant que premier magistrat de la commune, Louis Kouakou-Habonouan a fait des doléances à ces deux hôtes au nom des populations de la localité notamment le bitumage des rues de Brobo, l’accès aux semences agricoles, l’inscription du festival AGWA NANAN AGNI au budget du ministère de la culture, la construction d’un barrage hydroagricole sur le fleuve N’Zi qui traverse les localités de Brobo, Mamini et Bounda. Lesquelles doléances, les deux ministres ont pris actes et promis étudier leur faisabilité. Notons que la cérémonie a été parrainée par le ministre des transports Amadou Koné, maire de la commune de Bouaké, représenté à l’occasion par le 1er adjoint au maire, le Dr Paul Dakuyo.
AGWA Festival NANAN AGNI prend fin ce 31 Mars par le carnaval.
Sercom