- Advertisement -

Ouverture de la deuxième édition du sommet de l’élevage d’Abidjan(SELAB 2023) : La jeunesse ivoirienne invitée à investir dans le secteur de l’élevage

152
Listen to this article

La deuxième édition du Sommet de l’élevage d’Abidjan(SELAB 2023) a ouvert ses portes, vendredi 19 mai 2023, au Palais de la Culture d’Abidjan-Treichville autour  du thème :  »Jeunesse, emploi et sécurité alimentaire », 

A cette occasion, le Ministre Ivoirien des Ressources animales et halieutiques, M. Sidi Tiémoko Touré a invité les jeunes à investir dans l’élevage afin de contribuer à l’autosuffisance.

« Toutes les chaînes de valeur sont à pouvoir depuis la production, de la transformation, l’alimentation, la distribution jusqu’ à l’assiette. Tout est à faire. C’est un secteur qui est vierge d’investissement et nous encourageons les jeunes à s’y intéresser », a affirmé le Ministre Sidi Touré.

Et d’inviter les jeunes à entreprendre et à s’intéresser à ces nouveaux secteurs.Ce, pour contribuer à l’autosuffisance alimentaire.

Poursuivant, Sidi Touré a rappelé que c’est plus de 450 milliards FCFA de devises que l’Etat ivoirien dépense, à importer des ressources animales et halieutiques pour nourrir les ivoiriens chaque année.

Il ne faut pas attendre demain, indique-t-il, l’investissement c’est maintenant. J’ai l’habitude de le dire, le secteur de l’élevage en Côte d’Ivoire, c’est le futur. ll y a eu le cacao et le café, mais l’avenir en termes de ressources à gagner c’est dans l’élevage.

Pour sa part, la Commissaire Générale du SELAB, Mme Colette Tanoh a fait savoir que le thème de cette édition va « ouvrir la réflexion sur le commentaire nourrir une population croissante tout en préservant la protection de l’environnement et le renforcement de l’inclusion financière.

Organisée par la Firme Next Sustainable Initiatives (NSI) en parteniat avec le Ministère des ressources animales et halieutiques, le SELAB vise à accroître les investissements et à valoriser les métiers du secteur. Il se positionne au cœur de la mobilisation pour le développement de l’élevage, la pêche et l’agriculture.

Cette deuxième édition, qui a vu la participation des investisseurs du Japon et du Brésil  et s’achève le dimanche 21 mai prochain, sera meublée par plusieurs panels, conférences et visites de stands avec expositions de divers types d’animaux, des Rencontres B  to B, des ateliers de formation. La bio sécurité sera également au menu des échanges.

S.A.