Amanien.Info
  • 1 octobre 2022 23h10

METFPA/Examen du Projet de Loi d’Orientation de l’Enseignement et de la Formation Techniques et Professionnels en CI devant le Sénat

ByGermain Ndri

Sep 10, 2022

Le Ministre de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle et de l’Apprentissage, N’Guessan KOFFI, convainc les vénérables sénateurs lors de l’Examen du <<Projet de loi d’Orientation de l’Enseignement et de la Formation Techniques et Professionnels en Côte d’Ivoire>>, le vendredi, 09 septembre 2022. En effet, la Commission des Affaires Sociales et Culturelles du Sénat (CASC) a adopté à l’unanimité des membres présents le Projet de loi d’Orientation de l’Enseignement et de la Formation Techniques et Professionnels.
Ce sont, au total, 91 articles que les sénateurs ont validé après présentation du Ministre N’Guessan KOFFI. Pour le Patron du METFPA, les ambitions du Gouvernement pour le secteur de l’enseignement et de la Formation professionnelle sont sans ambages. Il s’agit, a-t-il insisté, d’accroître progressivement les effectifs dans le secteur Enseignement technique et de la Formation professionnelle à partir de la réhabilitation des anciennes structures et de la construction de nouveaux lycées professionnels. Car, pour le moment, a-t-il précisé, notre secteur, n’enregistre que 5% des effectifs des effectifs des élèves du secondaire général.
<<(…) Il est aussi question de développer l’apprentissage ainsi que l’Ecole de la deuxième Chance dont l’objectif principal est la formation aux métiers en vue d’une insertion professionnelle durable. Dans cet esprit, la loi qui est soumise à l’analyse vise six(6) objectifs majeurs. Il s’agit du renforcement de la synergie entre notre formation et les besoins du secteur productif, notamment les entreprises privées, de la gestion optimale des établissements, de l’amélioration de la qualité des établissements privés, de l’autorisation accordée à des structures privées à l’effet d’apporter leur expertise dans la formation professionnelle, de la certification des compétences pour améliorer, de façon significative, le secteur informel et de la reconnaissance des acquis de compétences>> a présenté le Ministre.
Le Ministre N’Guessan KOFFI a salué l’engagement des vénérables sénateurs pour la mise à jour du cadre législatif de l’enseignement et de la formation technique et professionnelle. Cette action, a-t-il soutenu, s’inscrit dans une logique de croissance et surtout de paix durable. Ce, conformément au programme de SEM Alassane OUATTARA, Président de la République, de former les jeunes aux métiers et de contribuer à la constitution d’une classe moyenne à l’effet d’assurer la vitalité économique de notre pays.
Dircom du METFPA