- Advertisement -

- Advertisement -

MENA: L’UNICEF ET KOICA UNISSENT LEURS FORCES POUR UNE ÉCOLE SANS DROGUE, SANS GROSSESSE PRÉCOCE ET SANS SIDA

250

 

Après le lancement officiel des activités de promotion de la santé et de prévention des IST, du VIH, du SIDA, des addictions, des grossesses contractées en cours de scolarité et des violences en milieu scolaire, qui s’est déroulé le 22 novembre 2022 à Ferkessedougou, le Ministère de l’éducation Nationale et de l’alphabétisation (MENA) à travers la Direction de la mutualité et des oeuvres sociales en milieu scolaire (DMOSS) multiplie les activités de sensibilisation avec l’appui technique de L’UNICEF et le soutien financier de l’Agence Koréenne de coopération Internationale (KOICA) au sein des établissements scolaires, en direction des adolescents et jeunes.
Au titre de l’année scolaire 2023-2024, M. Bonaventure Mathurin SEHI, Coordonnateur National du projet Initiative Adolescence et Développement (AdoDev) en milieu scolaire et son équipe sont sur le terrain pour donner des orientations et des informations aux autorités administratives, territoriales, scolaires, communautaires, aux parents d’élèves et aux élèves bénéficiaires.
Ces rencontres d’orientation des acteurs de mise en œuvre et d’information des autorités qui se sont déroulées dans la première quinzaine du mois de novembre 2023,
 ont été suivies des sessions de renforcement des capacités techniques des élèves éducateurs pairs, des encadreurs des Clubs santé, des parents d’élèves éducateurs de pairs et des ladies coaches.
Au terme de ces sessions de renforcement des capacités des nouveaux acteurs, ces derniers, à l’instar de leurs pairs des anciens sites bénéficiaires, organiseront des activités de sensibilisation de proximité et de masse sur les différents fléaux qui minent le milieu scolaire, en direction des élèves et de leurs parents. Ces activités permettront aux adolescents et jeunes scolarisés, en particulier les jeunes filles d’acquérir des compétences qui les aideront à avoir une vie saine et une parfaite santé, clé d’un bon rendement scolaire.
Au vu des résultats probants obtenus au cours des deux premières années scolaires de mise en œuvre de l’initiative AdoDev dans les établissements scolaires des régions de la Bagoué, du Poro, du Tchologo, de la Nawa, du Tonpki, du Bafing, du Kabadougou, des établissements accueillant les enfants en situation de handicaps et des orphelinats, la DMOSS souhaiterait implanter ces activités de lutte et de prévention des fléaux sociaux au sein de tous les établissements scolaires, notamment les collègues de proximité de la côte d’ivoire.
Il faut noter que ces activités se déroulent tout au long de l’année scolaire avec l’appui technique de l’UNICEF et le soutien financier de KOICA.
                                       STÈVE GUEDE
(Source : SERCOM/DMOSS)