- Advertisement -

- Advertisement -

La Présidente de l’ACI, Pulchérie Gbalet fait des propositions au Gouvernement pour l’année 2024(conférence de presse)

126

 

La Présidente de l’Alternative Citoyenne Ivoirienne(ACI), Pulchérie Gbalet, a animé, le samedi 03 février 2024, à Cocody(Abidjan), une conférence de presse. 
Face aux médias, Pulchérie Gbalet a dressé le bilan de la Gouvernance du parti au pouvoir et fait des propositions concrètes pour l’année 2024. Ce, sur plusieurs plans.
Tout d’abord, sur le plan politique, elle a recommandé l’organisation d’un dialogue politique inclusif en vue de définir les conditions d’une réconciliation effective et garantir des élections « justes » et « transparentes » en 2025. Ce dialogue politique, indique-t-elle, devra impliquer toutes les organisations significatives et partir du bilan des cinq(05) premiers dialogues politiques.
Aussi a-t-il recommandé la libération des prisonniers politiques, le retour sécurisé de Guillaume Soro, ex-président de l’assemblée nationale, la dissolution de la Commission Électorale Indépendante (CEI) actuelle pour une nouvelle Commission réelle et la suppression des institutions budgetivores et la réduction du nombre de membres du Gouvernement.
Sur le plan économique, la Défenseure des droits de l’homme a invité le gouvernement à trouver des solutions concrètes à la cherté de la vie en supprimant, par exemple, la contribution nationale sur les salaires, en réduisant les taxes imposées aux commerçants et aux citoyens, en rendant l’énergie solaire accessible à tous et en améliorant l’accès à l’eau potable.
Au niveau des droits de l’homme, elle a exhorté à l’amélioration des conditions de détention, la libération des prisonniers en situation de détention abusive pour leur faire justice.
Outre ces priorités, elle a également invité le Président de la République, Alassane Ouattara à  » être à l’écoute du  peuple et de la société civile, à impliquer tous les secteurs dans les prises de décisions, à créer des conditions d’un État de droit, etc.
Elle n’a pas manqué de fixer les priorités de l’ACI pour l’année 2024. A savoir, le renforcement de l’implantation de l’ACI, la création d’une Web TV en vue de renforcer la communication de la plateforme, la création d’une synergie au niveau de la société civile pour plus d’efficacité, le renforcement de la lutte sociale ainsi que la construction d’un Centre d’accueil pour mieux porter assistance aux enfants de la rue et aux femmes vulnérables.
Pour rappel, l’ACI est une plateforme de la société civile qui regroupe plusieurs organisations travaillant sur les droits de l’homme en Côte d’Ivoire. Elle travaille pour promouvoir et défendre les droits humains, les libertés civiles, la démocratie et la paix dans le pays.
S.A.