- Advertisement -

Enseignement technique, formation professionnelle et apprentissage : le Ministre KOFFI N’Guessan exhorte les jeunes à s’orienter vers l’apprentissage des métiers 

118
Listen to this article
« J’invite les jeunes à s’orienter vers l’apprentissage des métiers. Dans ce registre, je souhaite que les entreprises accompagnent toutes ces initiatives’’, a encouragé  Koffi N’Guessan, Ministre de l’enseignement technique, de la formation professionnelle et de l’apprentissage.
C’était à l’occasion de la réunion de rentrée qui s’est déroulée le vendredi 08 septembre 2023, au lycée technique d’Abidjan-Cocody.
Se félicitant des efforts accomplis au cours de l’année académique précédente(2022-2023), qui s’est soldée par des résultats satisfaisants, le Ministre KOFFI N’Guessan a rappelé qu’au titre de l’enseignement technique, le taux de réussite au Baccalauréat était de 54,24% contre 27,32% en 2022. Au titre de la formation professionnelle, pour le Certificat d’Aptitude Professionnelle (CAP), le taux de réussite était de 75,45% contre 66,16 % en 2022.Quant au Brevet de Technicien (BT) l’on a enregistré 51,98 % d’admis contre 37,49% en 2022. Le Brevet Professionnel (BP) était de  63,04 % d’admis contre 33,61% en 2022.
Pour les projets de formation dans le cadre de l’École de la deuxième Chance (E2C), au titre des formations par apprentissage, 8 500 apprentis ont été formés au cours de l’année de formation 2022-2023. Au titre des projets de formation-insertion, le nombre de jeunes insérés à travers les projets de formation-insertion s’élève à 1 600, a-t-il ajouté.
KOFFI N’Guessan n’a pas manqué d’ exhorter l’ensemble des acteurs du
 secteur à affiner le dispositif de formation professionnelle,  technique et d’apprentissage afin de proposer une offre plurielle et diversifiée qui favorise l’insertion professionnelle des jeunes. C’était le vendredi 8 septembre 2023, à l’occasion de la réunion de rentrée 2023-2024, au Lycée technique d’Abidjan.
« L’ amélioration progressive du dispositif, explique-t-il, ainsi que les projets nouveaux initiés visent un seul objectif qui est de former la jeunesse dans des conditions respectant les standards internationaux, afin de lui garantir une qualification reconnue ainsi qu’une insertion en activité décente »
Il a également engagé les Directeurs Régionaux et Départementaux, Chefs d’établissements à incarner dans leurs structures respectives les valeurs les plus chères à l’enseignement technique et à la formation professionnelle. « C’est à vous qu’il revient de mobiliser les forces en présence dans une synergie d’actions, visant la discipline, l’efficacité, et la performance. Ces valeurs se fondent sur votre sens élevé de responsabilité. Je veux désormais de véritables managers à la tête de nos établissements. Plus que jamais, le statut de chef d’établissements doit rimer avec rigueur, proactivité, innovation et imagination créative’’, a-t-il précisé, tout en revenant sur l’ambitieux programme de réhabilitation et de construction d’établissements, pour lequel il a invité l’ensemble des acteurs du système à faire de la question de l’entretien de ces établissements et de leur maintenance, une préoccupation majeure.
Pour l’année académique 2023-2024, il s’agira, de maintenir le rythme de progression. Entre autres, poursuivre les actions de réhabilitation des infrastructures et de rééquipement des ateliers, accélérer la rénovation des contenus pédagogiques des programmes de manière à assurer l’adéquation Formation/Emploi,  améliorer les conditions de travail et le cadre de vie des apprenants et des différents personnels pour mieux les valoriser, accroître les actions de renforcement des capacités des personnels enseignants et d’encadrement pour faire face aux innovations pédagogiques, techniques et technologiques, offrir des opportunités de requalification et de reconversion à travers l’Ecole de la Deuxième Chance, attirer davantage de jeunes filles dans les filières industrielles, a affirmé le Ministre KOFFI N’Guessan.
L’année scolaire 2023-2024, note-t-on, débute le lundi 11 septembre 2023 et prend fin le vendredi 26 juillet 2024. Elle comprend 32 semaines et se subdivise en deux semestres.
S.A.