- Advertisement -

Efficacité de la mise en œuvre du PND 2021-2025: le processus d’élaboration du Programme d’investissements Publics(PIP) lancé 

67
Listen to this article
Le Directeur de Cabinet de la Ministre de l’Economie, du Plan et du Développement, Dr Yéo Nahoua, a, procédé, le jeudi 22 février 2024, à la Maison de l’entreprise sise à Abidjan(Plateau), au lancement officiel du processus d’élaboration du Programme d’investissements Publics (PIP 2025-2027), au cours d’une cérémonie, qui avait pour objectif principal de présenter et d’échanger avec les parties prenantes clés sur le cadre global d’élaboration du PIP et les critères de sélection des projets/programmes. C’était en présence du Directeur du PIP,  Touré Sultan. 
Le thème de cette importante cérémonie présentant des innovations dans la gestion des investissements publics portait sur : « La mise en service de la nouvelle version du Système Intégré d’Analyse, de Programmation et de Suivi-Évaluation des Projets d’investissements Publics (SINAPSE): Un système moderne pour une approche plus intégrée et cohérente des acteurs de la chaîne de gestion des projets d’investissements publics ». 
 
La cérémonie de ce jour, nous donne l’occasion de rappeler les principes de base de l’élaboration du PIP mais également de partager les évolutions récentes dans le processus de gestion des investissements publics, a indiqué le Directeur de Cabinet, Yéo Nahoua.
Il a également souligné que la dynamique économique ivoirienne est fortement tirée par les investissements en général et en particulier les investissements publics. Ainsi, le taux d’investissement en pourcentage du PIB est passé de 23,8% en 2021 à 27,2% en 2023 et devrait atteindre 29% en 2025. En volume, les dépenses d’investissements publics sont passées de 3 403 milliards de FCFA en 2021 à 4 671 milliards, a-t-il rappelé.
A l’en croire, ces investissements reflètent la poursuite et la consolidation des acquis dans les grands secteurs stratégiques que sont les infrastructures économiques de compétitivité, de développement industriel, le développement du capital humain en adéquation avec les besoins de l’économie ainsi que le maintien de la politique sociale du Gouvernement.
Le Directeur de Cabinet de la Ministre Kaba Nialé a assuré que l’amélioration de la gestion des investissements publics se poursuivra avec la prise en compte des charges récurrentes dans les projets, le renforcement du processus de maturation des projets, l’opérationnalisation de la loi sur l’évaluation des politiques publiques, le renforcement continu des capacités de l’ensemble des acteurs.
En ce qui concerne le calendrier de préparation du PIP, il a, au-delà des conférences programmes qui interviendront dès la semaine prochaine, annoncé l’organisation des conférences ministérielles en vue de faciliter l’examen et l’adoption du PIP en conseil des ministres.
Dr Yéo Nahoua a, par ailleurs, exhorté l’ensemble des ministères et institutions financières de l’État à « une implication totale dans la préparation, l’exécution ainsi que le suivi de leurs PIP « .
Pour sa part, le Directeur Général du Plan, Cissé Marcelin, a indiqué que cette année marquera la mise en utilisation du nouveau Système d’information (SINAPSE).  « Cet outil entièrement rénové apportera, sans doute, une plus grande efficacité dans la gestion des investissements publics et renforcera l’analyse de la qualité du PIP. Nos services techniques vous accompagneront progressivement dans la prise en main du SYNAPSE », a-t-il dit.
Le SYNAPSE permet, selon lui, d’accroître, de multiplier, de façon significative, l’efficacité du traitement de la gestion du projet, d’avoir en temps réel, une situation de mise en œuvre des projets, aussi des outils de cartographie intégrés permettant de faire une analyse spatiale, une analyse d’équité en terme de répartition d’investissement.
Notons que les participants seront, au cours de cette cérémonie, sensibilisés sur les innovations apportées dans le processus d’élaboration du PIP. Plusieurs présentations portant sur des thèmes très édifiants et un panel sur la maturation et des projets d’investissements publics ; organisation et outils innovants,  seront au menu des échanges.
Le PIP, indique-t-on, constitue la source des projets/ programmes inscrits au budget annuel d’investissement de l’Etat. L’élaboration du PIP 2025-2027 intervient dans un contexte marqué par l’accélération de la mise en œuvre du PND 2021-2925 d’une part et de la poursuite de la mise en œuvre du Programme social du Gouvernement à travers le PS Gouv 2 et le PJ Gouv.
 
 
Sunday Alain