- Advertisement -

Déguerpissement / Le porte-parole du PDCI-RDA, Bredoumy Soumaïla : »Il faut arrêter de détruire les écoles en pleine année scolaire »

68
Listen to this article

 

« (…)Ils ont créé une crise scolaire et universitaire en plus d’une crise humaine et émotionnelle. On nomme quelqu’un et il veut commander ceux qui ont été élus. Dites à ceux qui ont fait ça, qu’ils arrêtent. Qu’ils arrêtent de détruire les écoles en pleine année scolaire. Il faut trouver des solutions avant de détruire « , a proposé le Porte-parole du PDCI-RDA, Dr Bredoumy Kouassi Soumaïla. 
Il s’exprimait, ce mercredi 28 février 2024, à Abidjan(Cocody), au cours d’une conférence de presse relative à l’analyse et la position du PDCI-RDA sur les faits saillants de l’actualité nationale et aux principales activités du parti depuis l’élection du Président Thiam.
Aux dires du porte-parole du PDCI-RDA, le District Autonome d’Abidjan (DAA) a « agi par abus de pouvoir en menant l’opération de déguerpissement des populations dans le quartier  Yopougon-Gesco ( situé dans l’Ouest d’Abidjan). Toutes les déclarations qui sont faites sont des contre-vérités. Ce qui se passe à Yopougon-Gesco, estime-t-il, c’est le résultat de l’échec de la politique de logements sociaux ».
A l’en croire, il y aurait dû avoir une concertation entre les autorités avant ces opérations de démolition. « Il fallait associer les autorités municipales, les sénateurs, consulter les gens avant de détruire les habitations », a-t-il dit.
Et d’ajouter : « Le Gouvernement doit s’impliquer dans ce dossier. Il doit mener cette opération avec un visage humain », a-t-il suggéré, tout en qualifiant cette opération notamment le cas de Yopougon-Gesco de « méchanceté ». Car, ce système n’a ni cœur pour les habitants de ce pays ni intérêt pour l’avenir de nos enfants « , a soutenu le Conférencier.
Dr Bredoumy Soumaïla n’a pas manqué d’évoquer les principales activités du PDCI-RDA depuis l’élection du Président Thiam.
Il a, à cet effet, analysé le bilan des deux premiers mois du Président Thiam à la tête du parti septuagénaire, PDCI-RDA. « Tidjane Thiam a des solutions d’ingénieur pour le pays. Il n’est pas venu pour régler des comptes. Le PDCI-RDA n’est pas un parti de vengeance », a-t-il assuré. Avant d’appeler les Ivoiriens à rejoindre le »train du nouveau PDCI-RDA dirigé par Tidjane Thiam « .
Bredoumy Soumaïla a, par ailleurs, souligné l’importance de l’adhésion de nouveaux militants. Pour lui, l’adhésion est une forme de fidélisation d’un électeur. C’est aussi, poursuit-il, une forme de visibilité d’un parti. Il a relevé que plus de 8 000 nouveaux adhérents ont été enregistrés.
S.A.