• 24 septembre 2023 9h50

Défense et protection des droits de l’homme : Présentation officielle à Abidjan de la Chambre Haute Internationale pour la Dignité Humaine (CHID-H) 

ByGermain Ndri

Juil 31, 2023

Loading

La Chambre Haute Internationale pour la Dignité Humaine (CHID-H) a  officiellement annoncé sa création au cours d’une conférence de presse animée par sa Présidente, Me Roselyne Aka Sérikpa, au Conseil National des Droits de l’Homme de Côte d’Ivoire (CNDH-CI) sis à Cocody (Abidjan), le vendredi 28 juillet 2023. Elle avait à ses côtés M. Saturnin Gaudet, SG de la CHID-H et Me Toualy Sylvain, Vice-président.
Née de la fusion de passionnés de la protection des droits de l’homme, l’ONG dénommée CHID-H s’engage à préserver la dignité intrinsèque de chaque être humain, conformément à la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme de 1948, a indiqué la Présidente Me Sérikpa.
L’ avocate, qui avait assuré la défense du seigneur de guerre, Amadé Ouérémi, à partir de 2021, a donné les raisons qui ont motivé sa volonté de poursuivre sa mission de juriste avec une vision renouvelée « axée sur le respect absolu de la dignité humaine dans sa valeur intrinsèque et spirituelle ».
A l’en croire, les principes de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme sont au cœur des objectifs de la CHID-H.
Laquelle organisation qui s’engage à défendre les droits de l’homme dans le respect des lois et réglementations établies par la Côte d’Ivoire.
De même, elle a estimé que « la plupart des droits de l’homme bafoués, non respectés que la Côte d’Ivoire et les Ivoiriens ont connu, se sont passés en période électorale. La politique dont on parle tant et qui est la maîtresse de la violation, du non-respect des droits de l’homme doit être repensée en Afrique et en Côte d’Ivoire. Cette politique doit prendre fin”, a-t-elle affirmé.
Quant à lui, Me Sylvain Toualy, Vice-président de la CHID-H a souligné l’importance de la recrudescence des organisations de défense des droits de l’homme en Côte d’Ivoire.
“La force des organisations de la société civile, c’est aussi le nombre. Nous sommes dans un pays démocratique et la démocratie c’est aussi la loi du nombre. De ce fait, chaque jour s’il y a naissance d’une organisation de la société civile qui se préoccupe des droits de l’homme et de la dignité humaine, c’est à saluer parce que ça renforce le nombre de citoyens respectant la dignité humaine,”, a-t-il dit.
Les autres membres de la CHID-H ont, par ailleurs, exprimé la volonté de contribuer de à la protection des droits de l’homme et à la « création d’un monde juste, équitable et digne pour tous les êtres humains ».
Notons que plusieurs personnalités de la société civile ont pris part à cette importante conférence de presse dont Pulchérie Gbalet, Présidente de « Alternative Citoyenne Côte d’Ivoire »
La CHID-H a été créée conformément à la loi ivoirienne n°60-315 du 21 septembre 1960, relative aux associations. Elle a obtenu son récépissé de dépôt de dossier d’association le 19 juillet 2023.
La CHID-H se présente comme une organisation internationale, avec des représentations en France, en Belgique, en Scandinavie et aux États-Unis (Alaska). Son siège social se trouve à Abidjan (Côte d’Ivoire).
S.A.

Dans la même categorie