- Advertisement -

Conclave de AGIP: les organisations de la société civile unies contre les dysfonctionnements de l’État

143
Listen to this article
Une importante réunion s’est tenue ce vendredi à l’hôtel Palm club sis dans la commune de Cocody, en présence du Secrétaire Général du PPA-CI, Jean-Gervais Tchéidé. Elle a réuni plusieurs acteurs de la société civile ivoirienne. 
Initiée par la coalition Agir pour le Peuple (AGIP), cette concertation a rassemblé plus de 60 organisations autour du thème : « Union d’Action : Notre Unique Salut ! »
Les organisations de la société civile ont exprimé leur consternation face aux dysfonctionnements observés dans la gestion étatique, des dysfonctionnements qui ne peuvent plus être ignorés, a dénoncé le Secrétaire général de l’AGIP, M. Armand Kripeu.
Il a, également, exposé les enjeux de cette rencontre avec les acteurs de la société civile, politiques et religieux.
Suite à une première concertation le samedi 09 mars 2024, 78 organisations de la société civile ont décidé de lancer Agir pour le Peuple, une initiative visant à défendre les intérêts et les droits du peuple ivoirien.
Selon le secrétaire général, cette coalition vise à éradiquer les maux qui préoccupent la population ivoirienne, notamment la hausse du coût de la vie, le gaspillage financier au sommet de l’État, l’impunité des auteurs de détournement de fonds publics, les déguerpissements abusifs et leurs conséquences sur les populations, ainsi que l’appauvrissement continu des agriculteurs.
Ainsi, la coalition a formulé plusieurs exigences à l’État, notamment la réduction du coût de la vie en annulant l’augmentation de 10% du prix de l’électricité en vigueur depuis janvier 2024, la baisse des prix des denrées alimentaires de première nécessité telles que le riz, le sucre, et l’huile, ainsi que la compensation des victimes de déguerpissements abusifs. De plus, la coalition demande une augmentation du prix bord champ du cacao pour le porter à la moitié du prix international, soit 3400 francs CFA.
Il a, par ailleurs, appelé la société ivoirienne à œuvrer pour l’organisation d’une élection inclusive, juste, équitable et transparente en Côte d’Ivoire, considérée comme un gage de réconciliation véritable et durable.
S.A.