- Advertisement -

- Advertisement -

Clôture du SELAB 2023: Sidi Touré  »Nous devons faire en sorte que notre pays devienne un modèle de production animale et halieutique dans la sous-région »

83
Le Ministre des Ressources Animales et Halieutiques, Sidi Tiémoko Touré a, au cours de la cérémonie de cloture de la deuxième édition du Sommet de l’Elevage d’Abidjan(SELAB),salué les progrès importants accomplis dans le secteur animales et halieutiques et relevé les énormes défis qui attendent la Cote d’Ivoire dans le secteur. »Au-délà des progrès importants que nous avons accomplis dans le secteur des ressources animales et halieutiques, nous notons que des défis énormes nous attendent. Ces défis, nous pouvons les relever pour la création d’emplois pour la jeunesse. Nous y parviendrons grace à cette dynamique du devéloppement des ressources animales et halieutiques dans notre pays qui est en marche, avec la vision définie par la politique nationale de Devéloppement de l’élevage, de la pèche et de l’Aquaculture(PONADEPA, adoptée par le Gouvernement en janvier 2022 et qui met l’accent sur le devéloppement de la production local »a indiqué Sidi Touré.
Avant d’ajouter que nous devons, « dès à présent, tout mettre en oeuvre afin que les recommandations issues de nos travaux se traduisent en actions concrètes, mesurables et vérifiables par tous, mais surtout pour faire en sorte que nore pays devienne un des modèle de production animales et halieutiques dans la sous-égion voire dans toute l’Afrique. Nous le pouvons et nous y parviendrons », a-t-il dit.
L’on a noté plusieurs recommandations issues de ces trois jours d’intenses travaux que sont : Améliorer l’accès aux financements pour favoriser le développement des projets industriels, réhabiliter l’ensemble des ranchs et stations d’élevage, créer des couloirs de transhumance pour éviter les conflits entre éleveurs et agriculteurs, mener une lutte efficace contre les abattages clandestins, s’approvisionner exclusivement auprès des prestataires agréés (pour les grandes surfaces, les restaurants et les cantines), créer un fonds de soutien au secteur des ressources animales et halieutiques et faire la promotion des professions du secteur.
Le SELAB 2023 a enregistré pays invités d’honneur pour deux salons professionnels français, avec 06 sessions offertes aux jeunes, pour une présence massive de 21 partenaires techniques et financiers, sur 150 exposants, avec une attraction de 500 éleveurs de tout genre avec plus de 750 espèces animales et halieutiques. Sur 5 000 jeunes inscrits, 2 000 ont pu etre formés.
Au total, plus 8 000 participtants ont été enregistrés durant ces trois jours de travaux, d’expositions,de formation, d’échanges et de partage d’expériences.
Sidi Tiémoko Touré a également remercié tous ceux qui ont contribué au franc succès de cette deuxième édition du Salon de l’Elevage d’Abidjan qui a tenu toutes ses promesses.
S.A