- Advertisement -

Cinéma : L’ Auteure Adline Camara annonce la diffusion officielle de son film, « KAHONAM » les 28 et 29 avril 2023 à Cocody

199
Listen to this article

L’ Auteure du livre  » Une féminité amputée », Adline Camara a annoncé la diffusion officielle de son tout premier film, « KAHONAM », les 28 et 29 avril 2023, au Centre National de Matériels Scientifiques(CNMS) sis à Cocody-Saint Jean. L’information a été livrée au cours d’une conférence de presse qu’elle a animée, mercredi, à Abidjan-Cocody.

Réalisé par le Nigérian, Abubakar Surajudeen et tiré du livre « Une féminité amputée », « Kohonam »(qui signifie en langue Tagbana, « Je ne garde rien sur le cœur malgré tout ce qu’ils m’ont fait dans la vie ») est, selon l’Auteure,  une histoire réelle, un film qui touche et sensibilise tout le monde sur l’excision.
A en croire l’Auteure, Adline Camara, la lutte contre l’excision doit être un combat pour tous.
« L’excision paralyse. C’est une demie-mort. Nous devons donc nous lever-hommes comme femmes-pour sensibiliser et apporter notre soutien à toutes les personnes qui ont été excisées », a-t-elle exhorté.
Et de poursuivre : « Il faut aussi sensibiliser nos parents à ne pas faire exciser leurs enfants. L’excision est une chose qu’on doit bannir », a-t-elle dit.
Invitant toutes les populations à venir regarder ce film qui sensibilise.
Comédie dramatique à but didactique, KAHONAM ne stigmatise pas seulement l’excision en particulier mais aussi toutes ces « mesures barbares » qu’une communauté, mue par l’obscurantisme traditionnel et/ou religieux, est capable de mettre en place pour empêcher ses propres sujets de s’épanouir et maintenir ainsi la domination d’une partie de la population, d’ordinaire masculine.
Les acteurs de ce film sont Somda Benon Thérèse, l’actrice principale, le célèbre acteur Mahoula KANE, Zahon Gabriel, Woroka GILLS et Bamba Fatimah.
Il faut aussi noter que dans son livre « Une féminité amputée », l’Auteure Adline Camara entend apporter la force, le soutien aux personnes excisées et violées. Mieux, elle dénonce et apporte la lumière pour que les femmes ayant été excisées puissent « se lever et se battre ». « C’est donc un espoir,  un appui, mon grain de sel que je viens apporter pour qu’on puisse, dans les années à venir, avoir zéro (0) cas d’excision et violences basées sur le genre(VBG) », a-t-elle indiqué.
Préfacé par SM Agnès Kraidy, « Une féminité amputée »est un livre qui comporte 103 pages. Il est paru aux Éditions GEA(Grandes Éditions Africaines) et coûte 3 000 F l’unité. En ce qui concerne les tarifs d’entrée pour la diffusion officielle du film KAHONAM, prévue à la salle du CNMS, vendredi 28 et samedi avril prochains sur le coup de 18h30 min, ils sont fixés à 3 000 F VIP et 10 000 F  VVIP.
Originaire de la Région du Hambol(Côte d’Ivoire) et née le 10 septembre 1978 à Divo, Adline Camara connaît un parcours scolaire atypique, avant de s’engager dans l’enseignement technique et professionnel. Elle est titulaire d’un BTS en Comptabilité et exerce actuellement dans l’administration publique ivoirienne en qualité de Comptable au Ministère des Eaux et Forêts. Elle relate dans sa première œuvre littéraire, l’histoire de KAHONAM, une jeune fille exisée.
S.A.