- Advertisement -

- Advertisement -

Assemblée Nationale : Ouverture à Abidjan de la première session ordinaire de l’année 2024

52
La première session ordinaire de l’année 2024 de l’assemblée nationale s’est ouverte, le lundi 22 janvier 2024, à Abidjan-Plateau, en présence du Haut Représentant du Président de la République, Gilbert Koné Kafana, de plusieurs Présidents d’institutions et parlementaires. 
Dans son brillant discours d’ouverture, le Président de l’Assemblée Nationale, Adama Bictogo, a indiqué que la première session ordinaire de l’année 2024 « s’ouvre dans un contexte national marqué par des tensions inflationnistes dues à la crise de l’inflation internationale et à la persistance des conflits armés impactant durablement nos économies africaines et entraînant donc l’augmentation de plusieurs produits ainsi que l’électricité malgré la volonté du gouvernement d’arriver à une autonomie énergétique pour faire de la Côte d’Ivoire un hub énergétique », a-t-il déclaré.
Pour le Président du Parlement ivoirien, il faut, dit-il, à terme, accroître notre production agricole afin d’aboutir à une souveraineté alimentaire envisagée par le Président de la République, Alassane Ouattara, pour le financement des projets agricoles et agro-pastoraux et par un appui aux agriculteurs pour la fourniture d’intrants agricoles.
Adama Bictogo a également salué la politique du gouvernement en faveur de la promotion et de l’employabilité des jeunes.
Il a, par ailleurs, annoncé, pour cette première session ordinaire de l’année 2024, que 15 projets de loi déposés sur le Bureau de l’Assemblée Nationale portant sur diverses problématiques de société majeures telles que celles relatives au foncier rural, à l’orpaillage clandestin, à la protection sociale, au code de déontologie du personnel médical, à l’environnement ainsi qu’à la gestion de la dette.
Non sans manquer d’inviter tous les Députés et les populations à « rester unis » derrière les éléphants de Côte d’Ivoire.
A l’issue de cette première session ordinaire de l’année 2024, qui s’annonce riche, dynamique et intense en activités, certains Parlementaires n’ont pas manqué d’exprimer leurs sentiments et saluer le brillant discours du PAN.
C’est le cas de la Députée de Yamoussoukro, l’honorable Touré Massara Diabaté, qui s’est réjouie et a salué le discours « porteur » et qui « appelle tout le monde à se mobiliser autour de la lutte contre l’orpaillage clandestin dont les populations ivoiriennes sont victimes  » du Président de l’hémicycle.
Aussi a-t-elle invité les parlementaires à accompagner le Gouvernement dans la réalisation de tous les projets et à la mise en pratique des projets de loi déjà votés afin de « permettre aux populations de voir ce que nous faisons » et à continuer à encadrer les différents ministères dont le Ministère du Commerce, de l’industrie et de la promotion des PME pour contenir l’inflation, en réduisant les droits de certaines denrées alimentaires de première nécessité. « Il va falloir accompagner le Gouvernement à faire en sorte que la sécurité soit de mise au niveau de nos frontières « , a exhorté la Députée de Yamoussoukro.
Avant de souhaiter la paix et la cohésion au sein de la commune de Yamoussoukro, la capitale politique.
Notons que pour cette année 2024, la Côte d’Ivoire assure la Présidence de l’Union des Parlementaires Africains(UPA) et abritera, en mars prochain, à Abidjan, la 18è Conférence de l’Union des Parlementaires Membres de l’organisation de la Coopération Islamique (OCI).
Sunday Alain