- Advertisement -

Lancement des activités d’Octobre Rose 2022:Le Premier Ministre, Patrick Achi : »Quand le cancer est détecté tôt, c’est la vie qui l’emporte 9 fois sur 10″

22

 
Le Premier Ministre ivoirien, Patrick Achi a procédé, ce jeudi 06 octobre 2022, au Centre National d’Oncologie Médicale et de Radiothérapie Alassane Ouattara ( CNRAO),  au lancement officiel des activités d’Octobre Rose 2022. 
 
 
C’était en présence du Représentant résident de l’OMS, Dr Jean-Marie V. YAMEOGO, du Ministre de la Santé, de l’Hygiène Publique et de la Couverture Maladie Universelle, Pierre N’Gou DIMBA, du Ministre de la communication et de l’économie numérique, Amadou Coulibaly, du Maire de Cocody, Jean Marc YACE, etc.
A cette cérémonie marquant le lancement officiel des activités d’Octobre Rose 2022 et le démarrage de la campagne de mobilisation contre le cancer du sein,  le Premier Ministre et Chef du Gouvernement, Patrick Achi a insisté sur l’importance du dépistage précoce du cancer du sein. <<Quand le cancer est détecté tôt, c’est la vie qui l’emporte 9 fois sur 10. Alors n’hésitez plus, faites-le!>> a conseillé  Patrick Achi, avant d’ajouter : « Dépistez-vous! Dépistez-vous! Il faut prendre le cancer de vitesse. Empêchez-le de grandir. N’attendez plus »a-t-il dit.
Aux dires du Chef du Gouvernement, le cancer du sein représente dans notre pays 19% de tous les cancers et plus du tiers de tous les cas féminins, avec plus de 3 300 nouveaux cas chaque année et près de 1 800 décès. Cette affection, dit-il, n’est cependant plus une fatalité en raison des prouesses scientifiques considérables réalisées en cancérologie en Côte d’Ivoire.
Il a également souligné les importants résultats obtenus par le CNRAO dans le cadre de la lutte contre le cancer en Côte d’Ivoire. « Depuis l’ouverture du CNRAO en 2018, ce sont plus de 755 personnes qui ont été traitées gratuitement pour un investissement de plus de 2,7 milliards de FCFA »a fait savoir le Premier Ministre, tout en félicitant la Directrice  du CNRAO, Pr Didi-Kouko Coulibaly Judith et son équipe.
Rappelant les efforts consentis par le Gouvernement ivoirien dans la prise en charge des patients, Patrick Achi a rassuré que le Gouvernement poursuivra ses efforts de renforcement de capacité des structures de prise en charge du cancer. <<En 2025, nous inaugurerons le nouveau centre centre national de radiothérapie et d’oncologie de Grand-Bassam , d’un coût de 100 milliards de FCFA, bâti sur une superficie de plus de 4 hectares et dont la capacité d’hospitalisation sera supérieure à 200 lits » a-t-il soutenu.
Il a saisi cette occasion pour procéder à la pose de la première pierre du Centre de Nutrition en Cancérologie du CNRAO, offert par la Fondation SIFCA. Un joyau architectural bâti sur une superficie de 200 m2.
Présentant les résultats obtenus par son établissement dans la prise en charge du cancer du sein, la Directrice du CNRAO, Pr Didi-Kouko Coulibaly Judith a indiqué que le centre a traité, depuis sa création, 1 179 personnes dont 03 hommes.
Le centre est, explique-t-elle, accessible aux Ivoiriens de toutes conditions. Quel que soit le niveau économique en Côte d’Ivoire, les chances de guérir sont les mêmes.
Pour sa part, le Ministre de la Santé, de l’Hygiène Publique et de la Couverture Maladie Universelle, Pierre N’Gou DIMBA s’est appesanti sur le dépistage précoce. Pour lui, le dépistage précoce est une « arme » contre le cancer. Il a aussi fait savoir que 120 sites de dépistage sont installés à travers le pays.
Chaque année au mois d’octobre, à travers le monde, faut-il le rappeler, l’on assiste à une campagne de mobilisation sociale en faveur de la lutte contre le cancer du sein, en vue de sensibiliser au dépistage du cancer du sein et d’informer les populations sur les nouvelles possibilités de sa prise en charge.
 Dans le cadre du partenariat public-public, le CNRAO, Eablissement Public Hospitalier National Spécialisé (EPHNS) dans la prise en charge holistique des personnes touchées par le cancer et le Centre Hospitalier Universitaire (CHU) d’Angré-Cocody, permettront aux malades du cancer du sein, de bénéficier d’un tarif préférentiel de 2 000 FCFA au lieu de 25 000 FCFA, pour les examens de mammographie pendant tout ce mois d’octobre 2022.
S.A.