- Advertisement -

Centre national de recherche agronomique: Le personnel réclame la nomination d’ un nouveau Directeur Général

192
Listen to this article

Le Centre national de recherche agronomique (CNRA),  est une structure sous tutelle du ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique ( MESRS), dirigé par le Pr ADAMA Diawara.

Selon une source,  » Depuis le 29 mars 2021, le Directeur Général du CNRA en la personne du  Dr YTÉ Wongbé Alexis, est tombé malade. Depuis cette date, il se trouve dans l’incapacité physique et mentale de vaquer à son travail celui d’assurer les fonctions de Directeur Général de la structure leader de la Recherche Agronomique en Côte d’Ivoire ».
D’une manière générale, et selon les textes en vigueur en Côte d’Ivoire et plus singulièrement dans les entreprises comme le CNRA, l’intérim est assuré après un temps d’observation de six mois. Or, cela fait environ dix  mois que l’intérimaire du DG, Dr YTÉ, encore dans l’incapacité d’assurer ses fonctions de Directeur Général, n’est pas désigné, ajoute la source. Pourtant, trois  sessions du Conseil d’Administration ont eu lieu durant l’année 2021 sans que le Président dudit Conseil, monsieur COULIBALY Nando,  qui s’est engagé personnellement devant ses pairs de remédier à la situation n’aie bougé le plus petit doigt; mettant ainsi l’Administration du CNRA dans un état de non droit.
Comme celà ne suffisait pas,   » KOBENAN Kouassi Adjoumani, de par sa position de Ministre d’État,  Ministre de l’ Agriculture, veut passer outre les prérogatives du Ministère de tutelle, le MESRS, pour faire nommer son homme de main à la tête du CNRA. Certainement séduit par les résultats performants obtenus par les chercheurs du CNRA sur le poisson Tilapia tant affectionné par les populations ivoiriennes ».
 » Où était le Ministre d’État aux heures sombres du CNRA quand les salaires étaient payés au milieu, voire vers le 20 du mois échu; ce qui a conduit à des grèves récurrentes des travailleurs du CNRA ?   » s’ interrogent les cadres de cet institut de recherche. Selon eux  » Maintenant que la situation grâce au DGA, Professeur SANGARÉ Abdourahane semble paisible, avec des salaires payés avant la fin mois depuis la maladie de son DG et que la gratification et le salaire du mois de décembre 2021 ont été payés aux travailleurs, pour la première fois, avant la fin du mois; c’est dans un tel climat de sérénité retrouvé que monsieur le Ministre d’État veut troubler la quiétude des travailleurs du CNRA en faisant parachuter un inconnu pour diriger le CNRA. Alors qu’il aurait simplement suffi de confirmer le DGA pour que la paix, la tranquilité tant recherchée par les chercheurs du CNRA soit,  pour leur permettre de continuer de réfléchir et trouver les résultats qui font la fierté de notre pays, la Côte-d’Ivoire ».
Ils souhaitent  » vivement que monsieur le Ministre d’État KOBENAN Kouassi Adjoumani révise sa position et aide plutôt à la nomination du Directeur Général Adjoint Professeur SANGARÉ Abdourahamane comme Directeur Général du CNRA. Les travailleurs du CNRA lui seront infiniment reconnaissants, surtout en ce début d’année 2022″.
C.W