• 8 août 2022 0h56

Construction et effondrements d’immeubles : Le Ministre Bruno Nabagné Koné assure :<>

ByGermain Ndri

Juil 25, 2022

Invité du Press-Club organisé, ce mardi 19 juillet 2022 au Plateau, par l’Union Nationale des Journalistes de Côte d’Ivoire (UNJCI), autour du thème principal  » Contribution, logement et urbanisme : quels impacts des nouvelles réformes dans l’amélioration du cadre bâti ? », le Ministre de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme(MCLU), Bruno Nabagné Koné a relevé les actions menées par son département qui ont permis de faire baisser le nombre d’effondrements ces dernières années.

<<Nous sommes passés de 2 760 contrôles effectués en 2020 à 9 867 en 2021, avec déjà 6 500 contrôles déjà réalisés à mi-2022. Concernant les démolitions, nous sommes déjà à 125 démolitions effectuées à mi- 2022, contre 51 démolitions en 2021 et seulement une (01) démolition en 2020. Ces actions nous ont permis de baisser le nombre d’effondrements.[…] De 11 cas d’effondrements en 2020, nous sommes passés à 02 cas en 2021 et 03 dénombrés à ce jour en 2022>> a relevé le Ministre Bruno Nabagné Koné, assurant que l’objectif du Gouvernement est d’atteindre « 0 effondrement ».
Pour y parvenir, le Ministre Bruno Nabagné Koné a exhorté les promoteurs, les maîtres d’ouvrage et tous à faire appel à un professionnel du secteur et avoir un permis de conduire pour construire des immeubles en milieu urbain. <<Pour construire en milieu urbain, il vous faut un permis de construire, un architecte. C’est ce que dit la loi>>a-t-il affirmé.
Il a aussi indiqué  que les actions de contrôle sont maintenant étendues aux anciens immeubles afin que ceux qui présentent des risques d’effondrement puissent être évacués.
Bruno Nabagné Koné a également souligné que l’incivisme, l’anarchie ainsi que le non-respect des règles établies pour réguler le secteur justifient ces mesures de démolition d’immeubles.
Il a, par ailleurs, fait l’inventaire des dernières réformes majeures initiées par son département ministériel pour améliorer le cadre bâti. Il s’agit, entre autres, de la mise en place du Système Intégré de Gestion du Foncier Urbain (SIGFU), l’actualisation de la procédure de délivrance de l’Arrêté de Concession Définitive (ACD) , l’instauration d’une procédure de d’échéance des droits sur les parcelles de terrains non détenues en pleine propriété et les conditions de leur acquisition, la mise en œuvre du Projet de délimitation des territoires des villages du Grand Abidjan.
A ceux-ci s’ajoutent les réformes engagées au niveau du développement du  secteur urbain. A savoir, la révision des procédures d’élaboration, d’approbation et d’application des plans de lotissement, l’élaboration des Plans d’Urbanisme Directeurs(PUD) des chefs-lieux de département, la mise en œuvre du Projet d’Adressage des voies et des unités d’occupation du District d’Abidjan(PADA) et la mise en œuvre du Projet de rénovation des anciens quartiers du District d’Abidjan.
Toutes ces réformes viendront, aux dires du Ministre Bruno Koné, « réguler au mieux les problématiques liées à l’urbanisation galopante de nos villes et créer, pour l’ensemble de nos populations, un cadre de vie plus agréable, plus sécurisé et donner l’accès à tous à un logement décent et à un coût abordable » a-t-il conclu.
Sunday ALAIN