• 7 juillet 2022 15h59

En marge de la 8ème édition d’Africa CEO Forum: La Première Dame Dominique Ouattara partage son expérience aux femmes leaders

ByGermain Ndri

Juin 17, 2022

Madame Dominique Ouattara, Première Dame de Côte d’Ivoire, a pris part à la rencontre « Women Initiative » qui a lieu à la faveur de la 8ème édition de l’Africa CEO Forum, le mardi 14 juin 2022, au Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire.

Cet évènement qui donne l’occasion aux femmes leaders et cheffes d’entreprise d’Afrique et du monde de partager leurs réflexions et leurs actions pour le développement de l’Afrique, a enregistré la participation de Madame Danielle Ben Yahmed, Monsieur Amir Ben Yahmed, Président du Africa CEO Forum et de bien d’autres personnalités.

La cérémonie s’est déroulée au restaurant le toit d’Abidjan situé au 23ème étage du Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire. Pour l’occasion, les femmes leaders et cheffes d’entreprise, participant à l’Africa CEO Forum, s’étaient données rendez-vous sur le toit d’Abidjan en vue d’échanger et partager leurs expériences avec la Première Dame Dominique Ouattara.

A l’entame de son discours, la Première Dame Dominique Ouattara a tenu à féliciter et saluer le courage des femmes dirigeantes d’entreprise, des leaders et des femmes influentes du continent pour leur apport signification dans la survie de leurs entreprises malgré la pandémie de la COVID-19 qui a frappé le monde de plein fouet. En outre, l’épouse du Chef de l’Etat a invité les femmes à être des actrices du développement du continent. «(…) A l’heure où les décideurs publics, les dirigeants d’entreprises et les investisseurs se mobilisent pour élaborer des stratégies de reconstruction et de développement de l’Afrique, les femmes ont un rôle d’acteur de développement majeur à jouer. En effet, les femmes mènent quotidiennement des actions qui impactent durablement nos sociétés, que ce soit dans les hautes instances de décision, dans le monde des affaires ou dans le secteurs associatif », a déclaré Madame Dominique Ouattara. Aussi, se référant à son expérience d’ancienne cheffe d’entreprise, aujourd’hui au cœur du social et de l’humanitaire au profit de ses concitoyens, Madame Dominique Ouattara a partagé son expérience à travers ses actions à la tête de la Fondation Children Of Africa, du Comité National de Surveillance des actions de lutte contre la Traite, l’Exploitation et le Travail des Enfants et aussi, son engagement en faveur de l’autonomisation des femmes. En effet, c’est à travers un engagement fort et guidé par l’amour et le besoin de servir l’autre que l’épouse du Chef de l’Etat a la pris la décision en 2011, suite à l’accession du Président Alassane Ouattara au magister de renoncer à sa carrière de cheffe d’entreprise pour se mettre au service des plus faible.  « Pour ma part, j’ai choisi d’apporter ma pierre à la construction de l’Afrique, en renonçant à ma carrière de cheffe d’entreprise au profit de mon rôle de Première Dame », a révélé Madame Dominique Ouattara. Trois (3) actions majeures peuvent donc résumer cet engagement fort pour le bien-être des plus faibles. La première est la création de la Fondation Children Of Africa qui a travers ses différents secteurs d’activités lui a permis d’impacter positivement la vie des populations à travers des réalisations telles que l’Hôpital Mère-Enfant de Bingerville, le Groupe Scolaire d’Excellence Children Of Africa, 4 foyers d’accueil dont un à Abidjan et les trois autres à Soubré, Bouaké et Ferkessédougou. A ces grandes réalisations peuvent être ajouté également les campagnes de santé telles que les caravanes ophtalmologiques, les caravanes de vaccination contre la Méningite et la Fièvre Typhoïde. La Première Dame a cité également le projet de construction d’un centre d’accueil à Adiaké pour les femmes victimes de violence basée sur le genre. Le deuxième engagement de la Première Dame Dominique Ouattara est celui de la lutte contre le Travail des Enfants au travers du Comité National de Surveillance des actions de lutte contre la Traite, l’Exploitation et le Travail des Enfants (CNS). « Le CNS et ses partenaires mènent d’importantes actions pour éradiquer ce phénomène et nous obtenons des résultats encourageants », a-t-elle soutenu. En enfin, le troisième engagement est celui en faveur de l’autonomisation des femmes à travers le Fonds d’Appui aux Femmes de Côte d’Ivoire (FAFCI).  Doté d’une enveloppe de 25 milliards F CFA, le FAFCI a permis à ce jour à plus de 300.000 femmes d’être autonomes. « Il a été octroyé à plus 300.000 femmes ivoiriennes qui peuvent ainsi prendre en charge leurs familles, soit plus de 2 millions de personnes sorties de la pauvreté », a révélé Madame Dominique Ouattara.

Bien avant Monsieur Amir Ben Yahmed, Président du Africa CEO Forum planté le décor des échanges. En effet, il a expliqué le sens de l’organisation du Cocktail « Women Initiative » et placé sous le parrainage de Madame Dominique Ouattara. Pour ce dernier, Madame Dominique Ouattara a su apporter sa pierre à l’édification d’une Côte d’Ivoire nouvelle aux côtés du Président Alassane Ouattara à travers ses actions caritatives. En outre, l’épouse du Chef de l’Etat a toujours été à ses côtés pour lui donner des conseils et apporter son soutien.

Notons que la cérémonie d’ouverture de la 8ème édition de Africa CEO Forum a eu lieu, le lundi 13 juin 2022, au Palais des Congrès du Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire en présence de S.E.M Alassane Ouattara, Président de la République de Côte d’Ivoire et de Sa Majesté la Reine Maxima des Pays Bas.