• 23 mai 2022 20h09

Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche Scientifique: La Banque Mondiale octroie 30 millions de dollars US pour le financement du PADES

ByGermain Ndri

Mar 23, 2022

Trente(30) millions de dollars US, soit 17 317 264 800 de FCFA. C’est le coût global que le Gouvernement de Côte d’Ivoire a obtenu de la Banque Mondiale en vue de financer le Projet d’Appui au Développement de l’Enseignement Supérieur (PADES).

La cérémonie de lancement de ce projet, couplée à la signature des Contrats de performance (CDP) entre l’Université Nangui Abrogoua(UNA) et l’université FHB, s’est tenue, ce jeudi 17 mars 2022 à Cocody, en présence du Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Pr Adama Diawara, du Représentant et Coordinateur sectoriel croissance équitable de la Banque Mondiale, Andréa Coppola, du Coordonnateur du Bureau de Coordination des Programmes Emploi (BCP-Emploi), Dr Hermann TOUALY, des représentants des ministères techniques, des corporations et organisations de l’Enseignement Supérieur public et privé, de diverses structures de l’administration publique et des étudiants, etc.
Ce projet vise à apporter un soutien au développement de l’enseignement supérieur à travers l’amélioration de la pertinence et la qualité des programmes d’enseignement supérieur, l’amélioration de l’employabilité des diplômes, et le renforcement des capacités institutionnelles du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique (MESRS) et des Établissements d’enseignement supérieur (Esss).
Des Contrats de Performance (CDP) ont été signés entre le MESRS et les ESSs sur la base des principes d’efficacité, de performance et de redevabilité dans l’utilisation des ressources publiques. Ainsi, deux ESSs sur sept, initialement prévus, ont été retenus : l’université Nangui Abrogoua et l’université FHB.
En effet, l’université Nangui Abrogoua bénéficiera d’un montant de 1 650 000 000 FCFA et l’université FHB bénéficiera de 7 150 000 000 FCFA  soit un montant total (pour les deux universités) de 8 800 000 000 FCFA.
Le Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Pr Adama Diawara, a égrené les premières réformes de ces CDP. Il s’agit, entre autres, de la création de l’Agence Nationale d’Assurance Qualité (ANAQ) dans l’enseignement supérieur, la réforme du Brevet de Technicien Supérieur (BTS) c’est-à-dire, faire en sorte que les filières non porteuses d’emploi soient supprimées et que les curricula des filières porteuses d’emploi soient revus, la mise en place des écoles doctorales, la mise en place du Système d’information et de Gestion (SIG) de l’enseignement supérieur, etc.
Mis en vigueur le 12 juillet 2019, pour une durée de 5 ans, le PADES est le premier projet financé par la Banque Mondiale dans le secteur de l’enseignement supérieur pour y soutenir les réformes engagées par le gouvernement.
Ledit projet est géré par le BCP-EMPLOI sous la tutelle du MESRS. Le montant global, faut-il le préciser, initialement prévu pour ces projets était estimé à 100 millions de dollars US soit 57 724 216 000 FCFA ( ce montant a été restructuré ; passant de 100 millions de dollars US à 30 millions de dollars US).
S.A.