• 17 janvier 2022 16h52

Culture et littérature : Moïse Kossonou présente son premier ouvrage, « Non ! Ça doit changer! »au public

ByGermain Ndri

Déc 3, 2021

L’auteur Noé Moïse Kossonou a, lors d’une cérémonie de dédicace tenue ce samedi 27 novembre à Eden Golf Hôtel d’Abidjan, Cocody, procédé à la présentation de son tout premier livre intitulé « Non! Ça doit changer ».

Dans cet ouvrage structuré en trois parties(chaque partie scindée en 3 chapitres), Moïse Kossonou aborde la question de la faim en milieu scolaire, la corruption, la pauvreté et propose des solutions.

Dans la première partie intitulée « le visage hideux de la pauvreté », l’auteur partage, dans son livre engagé, le constat qu’il a fait lors de son enquête réalisée sur le sujet  » l’entrepreneuriat social et la lutte contre la pauvreté »(ce travail a été effectué dans le cadre de rédaction de son mémoire d’exécutive MBA à l’université MC GILL de Montréal en 2018 dans sa ville natale, Assuéfry) en dévoilant la face cachée de la pauvreté en Côte et présente ensuite d’autres visages de ce fléau dans le pays.

Dans la deuxième partie, il s’est penché sur les éventuelles causes fondamentales, structurelles de cette pauvreté qui, à l’en croire, contraste avec les ressources dont dispose la Côte d’Ivoire.

Il propose, enfin, dans la troisième et dernière partie de son ouvrage, des solutions qui, mises en œuvre, rangeront toutes ces formes de pauvreté au musée de l’histoire de la Côte d’Ivoire.
<< Nous devons nous affranchir de la cupidité et de la corruption pour contribuer à remettre notre pays sur les rails du développement>> a-t-il exhorté.

Moïse Kossonou sonne également le réveil de la conscience collective en Côte d’Ivoire et interpelle l’Etat.
Pour l’auteur, la réduction de la pauvreté est possible.
Il suffit, explique-t-il, que les « ivoiriens apprennent désormais à développer un état d’esprit gagnant, un état d’esprit qui surmonte toutes les difficultés et qui les transforme en opportunités ».

Il a, par ailleurs, abordé la question du leadership, celle de la mise en place d’institutions fortes et de l’éducation.

 

Édité par le Centre de Recherche et d’Action pour la Paix( CERAP), « Non ! Ça doit changer » est un riche ouvrage préfacé par le Journaliste de la Radio France Internationale (RFI), Alain Foka.

 

Sunday ALAIN