• 7 juillet 2022 17h39

Lancement à Abidjan de la 5è édition de la Journée Nationale du Partenariat(JNP) Etat/Secteur Privé

ByGermain Ndri

Oct 15, 2021

Renforcer la vision partagée et complémentaire entre l’Etat et le Secteur Privé pour l’atteinte des objectifs de développement socio-économique de la Côte d’Ivoire à l’horizon 2030. Tel est le principal objectif de la 5è édition de la Journée Nationale du Partenariat (JNP) qui se tiendra les 08 et 09 novembre prochain.
En prélude à ce grand rendez-vous de dialogue, le Comité de Concertation Etat Secteur Privé(CCESP) a organisé, ce mercredi 06 octobre 2021 au Sofitel Hôtel Ivoire d’Abidjan-Cocody, la cérémonie officielle de lancement.
Dans son allocution, le Secrétaire Exécutif du Comité de Concertation Etat Secteur Privé (CCESP), Mme Mariam Fofana Fofana Fadiga a indiqué que la JNP répond à la nécessité de dresser le bilan et  les perspectives du Dialogue Public Privé en Côte d’Ivoire.
A l’en croire, l’édition 2021 de la JNP traduit le défi et le rôle prépondérant que doit jouer le Dialogue Public Privé en tant que   »le levier pour accompagner à la fois la reprise économique post-covid et la vision du Gouvernement Ivoirien ».
La réalisation de ce défi passe, selon elle, par  »la forte mobilisation et l’implication effective de l’ensemble des forces vives de l’économie, ce à quoi s’attèle le Secrétariat Exécutif du CCESP en prenant pour point de départ la présente réunion de lancement » a-t-elle précisé.
Elle a, par ailleurs, souhaité que cette 5è édition soit un succès soit un succès à l’instar des quatre précédentes éditions et qu’elle débouche sur la mise en commun de  »nos énergies et ce, en adéquation avec l’agenda du Gouvernement afin de permettre à notre nation de demeurer sur la trajectoire d’une économie prospère et performante ».
Pour sa part, le Représentant et Chef de Cabinet Adjoint du Ministre de l’Economie et des Finances, M. Bamba Vassogbo  a souligné que, dès la survenue de la crise sanitaire, les politiques publiques judiciaires de riposte à travers le Plan de Soutien Économique et humanitaire d’un montant initial de 1 700 milliards de FCFA ont permis d’atténuer les conséquences socio-économiques de la pandémie et d’amorcer une reprise économique depuis le dernier trimestre 2020.
 »(…)De 2 % de taux de croissance révisé en 2020, les prévisions pour 2021 seraient encore bien meilleures autour de 6,4 %, ainsi un regain salutaire d’activités grâce, principalement, à une reprise dans les pays avancés et émergents » a-t-il  ajouté.
Pour lui, les principaux enjeux résident dans la capitalisation des leçons tirées de cette crise afin de consolider les ressorts d’une résilience économique et dans le maintien du pays sur une trajectoire de croissance accélérée plus forte et durable portée principalement sur un secteur privé dynamique.
Il a également indiqué que, dans cette perspective, le Gouvernement à travers la mise en oeuvre de nouveaux Plans de Développement 2021-2025, entend impulser l’élan de réforme nécessaire à la transformation structurelle de notre économie afin de favoriser la migration du tissu productif des secteurs d’activités primaires vers les secteurs d’activités secondaires et tertiaires à forte valeur ajoutée.
 »Pour atteindre ces résultats ambitieux; il importe de faire du secteur Privé  »une priorité nationale » et créer les conditions les plus optimales afin qu’il se développe et s’accroisse le plus rapidement  possible à la hauteur des ambitions de croissance de notre pays » a fait savoir le Chef de Cabinet Adjoint.
Notons que des stands d’exposition, des rencontres B to B entre les opérateurs économiques et les les administrations publiques, trois panels de haut niveau, des  »sides events », etc meubleront cette 5è édition de la JNP Etat  Secteur Privé qui portera sur la mise en oeuvre de la vision 2030 du développement de la Côte d’Ivoire.
S.A.