• 30 novembre 2021 12h46

La toute nouvelle université de San-Pedro ouvre ses portes à 450 étudiants

ByGermain Ndri

Oct 31, 2021

Le mardi 19 Octobre 2021 marque la date du lancement de la rentrée académique de l’université de San-Pedro, la toute première depuis sa création.

C’était à l’occasion de la rentrée solennelle 2021-2022 des établissements de l’enseignement supérieur de Côte d’Ivoire qui s’est tenue dans les nouveaux locaux de cette université.

L’Amphithéâtre 500, qui a abrité cette cérémonie placée sous le patronage du chef du gouvernement, Patrick Achi et parrainée par le Professeur Adama Diawara, Ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, a refusé, pour la circonstance, du monde.

Comme l’a recommandé le calendrier académique, les enseignants et étudiants étaient présents à cette occasion.

Les premiers étudiants de l’université de San-Pedro auront une large gamme de filières dans lesquelles ils seront enseignés.

Les offres de formation sont nombreuses. À l’université de San Pedro , les étudiants auront la possibilité de faire des classes préparatoires, mais aussi des niveaux traditionnels que sont les parcours. Les classes préparatoires concernent les Mathématiques, Physiques et Sciences de l’Ingénieur (MPSI). Ces formations permettront d’accéder à deux écoles d’ingénieurs, que sont les écoles d’Ingénieurs en Bâtiment et Travaux publics, école d’Ingénieurs en Construction navale, école d’ingénieurs (INPHB, hors Côte d’Ivoire, etc. Les conditions d’entrées sont les Baccalauréats de série C et E.

Pour sa toute première année académique. c’est un effectif de 450 nouveaux bacheliers qui y sont orientés en tenant compte des salles et amphis disponibles.

Nouvellement arrivés dans le campus principal, ces apprenants envisagent chacun, de réussir par son travail à honorer la toute première université construite dans le district autonome du Bas-Sassandra.

Devant cette réalisation, les nouveaux pensionnaires n’ont pas manqué d’exprimer leur joie.

Kouassi Alpha Grâce, étudiante première année de l’UFR des sciences des ressources Halieutiques et Agro-industrielle : « Je remercie d’abord Dieu de donner cette chance. Franchement, c’est un privilège pour moi, parce que, plusieurs étudiants rêvent étudier dans ce joyau architectural. C’est pourquoi, je promets travailler dure pour être parmi les meilleurs étudiants de cette université », s’est-elle réjouie.

Gon Jacques Junior, étudiant niveau 1 en Faculté agro-industrielle, halieutiques et ressources animales, s’inscrit dans le même sillage :« J’apprécie énormément ce joyau. Le cadre est idéal. Le ministre ainsi que le président de l’université nous ont donné les informations concernant l’année académique 2021-2022 que je trouve assez intéressant. En tant que, premiers étudiants de cette université, nous devons hisser haut le drapeau de cette institution afin de l’élever au rang des meilleurs universités d’Afrique », a-t-il indiqué.

Selon, le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, le Prof Adama Diawara, cette année, se déroulera sous le signe d’« un enseignement supérieur apaisé et de qualité » qu’il définit lui-même comme étant la volonté de travailler ensemble pour l’instauration dans la qualité de notre ordre d’enseignement dans un esprit apaisé. Un esprit qu’il a créé dès son arrivée à la tête du Ministère de l’enseignement supérieur et qu’il s’emploie depuis quelques années à conforter et à entretenir avec des résultats hautement significatifs.

La réalisation de l’université de San-Pedro, s’inscrit dans le programme de décentralisation des universités publiques de Côte d’Ivoire. Bâtie sur une superficie de 302 hectares, l’université de San-Pedro recevra à terme 20.000 étudiants en quatre phases de développement.

Thierry Lagognon