• 30 novembre 2021 13h04

La Première Dame Dominique Ouattara échange avec le Réseau des Femmes élues locales d’Afrique (REFELA)

ByGermain Ndri

Oct 31, 2021

La Première Dame Dominique Ouattara a échangé avec Madame Macoura Coulibaly Dao, Présidente du Réseau des Femmes Elues Locales d’Afrique (REFELA) et Maire de la commune de Foumbolo, le mardi 26 octobre 2021, à son cabinet de Cocody.

La rencontre a enregistré la participation de Madame Dagnogo Karidjatou, Maire de Sirasso dans la région du Poro, vice-Présidente du REFELA-local et de Madame Diomandé Salimata, Maire de Djibrosso dans la région du Woroba, Secrétaire Général du REFELA.

Les échanges lors de cette audience ont porté entre autre sur la présentation des activités du Réseau des Femmes Elues Locales d’Afrique (REFELA), mais aussi, sur la sollicitude du parrainage de l’épouse du chef de l’Etat pour le lancement de la campagne des villes africaines engagées pour la lutte pour zéro enfant dans la rue.  Une requête que la Première Dame par ailleurs Présidente du Comité National de Surveillance des actions de lutte contre la Traite, l’Exploitation et le Travail des Enfants (CNS) a accepté en raison de son engagement depuis des décennies pour le bien-être des enfants en situation difficile.

« Nous sommes venues voir la Première Dame parce qu’elle est la marraine du REFELA. En tant que réseau, nous avons un programme d’activités. Notre programme d’activités tourne autour de trois (03) axes que sont la campagne des villes africaines favorables à l’autonomisation des femmes, la campagne des villes africaines pour zéro violence faite aux femmes et la campagne des villes africaines engagées pour la lutte pour zéro enfant dans la rue.  Et comme Madame la Première Dame est intéressée par toutes ces thématiques mais surtout par la thématique des enfants en situation de rue, des enfants vulnérables, nous sommes venues la voir, et elle a accepté de parrainer le lancement de cette activité. Et ensemble, nous avons décidé que la cérémonie ait lieu le 30 novembre 2021 », a expliqué Madame Macoura Coulibaly Dao, Présidente du REFELA.