• 23 mai 2022 21h13

Édition 2021 du SIBAT: La Turquie veut apporter des solutions au secteur de l’immobilier en Côte d’Ivoire

ByGermain Ndri

Oct 31, 2021

<< Nous voulons apporter des solutions à la question de l’immobilier en Côte d’Ivoire. La Turquie veut accompagner la Côte d’Ivoire et les entreprises qui exercent dans le domaine de l’immobilier en Côte d’Ivoire parce que la Turquie a de l’expérience dans la matière>> a indiqué le Responsable de Bospelorus Tradecenters, Utku Bengisu.

C’était lors d’une conférence de presse qu’il a animée jeudi à l’occasion de la 2è édition du SIBAT ( Salon International du Bâtiment et de la Construction) qui se tient du 20 au 22 octobre à Abidjan-Plateau.
Pour le responsable de Bospelorus, le Salon International du Bâtiment et de la construction est une plateforme d’opportunités pour les entreprises exerçant dans le domaine de la construction, de mieux vendre leurs produits mais surtout rapprocher des entreprises aux populations.
L’objectif est de renforcer la coopération entre la Côte d’Ivoire et la Turquie.
A l’en croire, ce sont 6 milliards de dollars US qui on été investis en Afrique pour 1 500 produits réalisés depuis 2017, à partir de la Lybie.
Il a également précisé que cette 2è exposition d’Abidjan est la 53è à travers l’Afrique et le monde depuis le début de leurs activités en 2011.
Pour sa part, le Coordonnateur Général du SIBAT en Côte d’Ivoire, Maxime Kouadio a montré l’importance de cette initiative pour la Côte d’Ivoire, qui, dit-il,  » connaît un déficit de près de 600 000 logements ».
Faire face à ce déficit, propose-t-il, « implique qu’il faut trouver des partenaires fiables dans plusieurs secteurs clés, notamment celui de la construction ».
Puis d’ajouter que le Salon vient pour rapprocher les entreprises aussi bien des professionnels que des particuliers.
Notons que la Turquie est le 2è pays au monde en matière de construction après la Chine.
Cette 2è édition du SIBAT qui a enregistré la participation de 50 entreprises étrangères vise à trouver une issue aux épineux problèmes de logements.
Elle a été meublée par des rencontres B to B, des expositions ainsi que le réseautage.
La prochaine édition est prévue en novembre 2021 au Ghana.
S.A.