• 18 octobre 2021 20h42

Transport urbain : Le Premier Ministre Patrick Achi lance les activités de la SOTRA à Bouaké

ByGermain Ndri

Sep 27, 2021

Le Premier Ministre Ivoirien, Patrick Achi a procédé, ce vendredi 24 septembre 2021, au lancement officiel des activités de la Société des Transports Abidjanais(SOTRA), en présence du Ministre des Transports, Amadou Koné, du Maire de la commune de Bouaké, Djibo Nicolas et de plusieurs autres membres du gouvernement.

 

Présidant la cérémonie de lancement, le Chef du gouvernement Patrick Jérôme Achi s’est réjoui du déploiement de la SOTRA à Bouaké.

A l’en croire, les activités de la SOTRA à Bouaké vont « contribuer à changer la mobilité et la vie d’un million de personnes ».
<<Les autobus permettront d’accompagner le développement équilibré du territoire et satisfaire ainsi les besoins des populations en mobilité urbaine>> a affirmé Patrick Achi.

Il a également annoncé la gratuité du transport pendant deux jours ( vendredi et samedi) dans les autobus pour les usagers.

Bien avant, le Directeur Général de la SOTRA, Méité Bouaké a indiqué que la ville de Bouaké est la première à accueillir la SOTRA en dehors d’Abidjan après 60 années d’existence de cette société.
« Pour cette première phase, la ville de Bouaké a reçu 60 autobus tout neufs » a-t-il indiqué.

Méité Bouaké a également précisé que 4 lignes( lignes 1, 3, 4 et 5) sur les 8 sont déjà opérationnelles, en attendant la fin des travaux de voirie et d’aménagement en cours sur les 4 autres lignes.

Le premier responsable de la SOTRA a, par ailleurs, invité les populations à prendre soin de ces autobus de la SOTRA tout en les « protégeant de tout acte de vandalisme lors des manifestations et violences ».
<< L’exemple de Bouaké doit être une réussite afin de conforter le gouvernement dans la poursuite de sa politique de modernisation du transport urbain dans les villes de l’intérieur>> a-t-il dit.

 

A l’horizon 2023, le réseau SOTRA sera constitué de 400 autobus opérant sur 10 lignes en plus, avec la création de 1 300 emplois directs et de 2 000 emplois indirects, sans oublier l’impact sur les autres secteurs d’activités économiques.

Les villes de Yamoussoukro, San Pédro et Korhogo seront également dotées d’un système de transport par autobus sur la période 2021-2023.

 

S.A.