• 2 août 2021 16h20

Négociation entre MASSIP/CM: Le SG National du MASSIP, KOULAI MANGNI Valentin dresse le bilan à mi-parcours de la satisfaction des points de revendications

ByGermain Ndri

Juil 3, 2021

Le Secrétaire Général du MASSIP (Mouvement des Agents pour un Système de Santé Ivoirien Performant), KOULAI MANGNI Valentin a animé une conférence de presse, ce samedi 03 juillet 2021 à Yopougon, au cours de laquelle, il a dressé le bilan à mi-parcours de la satisfaction des points de revendications par le Ministre de la santé, de l’hygiène publique et de la Couverture Maladie Universelle, Pierre Dimba et lancé un appel aux Agents de Santé quant aux perspectives de la prochaine lutte syndicale.
Il a également annoncé le début du processus de paiement des primes Covid-19 des Agents de Santé Fonctionnaires et Contractuels omis.

Nous vous proposons l’intégralité des propos liminaires du SG National du MASSIP, KOULAI MANGNI Valentin :

Contexte et Justification
Depuis Novembre 2018, les Agents de Santé de Côte d’Ivoire, après une grève qu’on pourrait qualifier de sauvage et qui a été sanctionnée par la promulgation d’une Loi portant réforme hospitalière attendaient avec impatience la signature des décrets d’application pour l’obtention d’une prime trimestrielle et autres avantages financiers et professionnels.
C’est dans cette attente, que survient la crise sanitaire à Coronavirus en 2020 qui a permis l’octroi d’une prime Covid-19 à tous les Agents de Santé selon les mots du Premier Ministre Feu Amadou Gon Coulibaly.
Malheureusement, plus de 15 000 Agents de Santé Fonctionnaires et Contractuels ont été omis. Cette situation inattendue a occasionné plusieurs remous dans le secteur pour exiger leur prise en compte dans le processus de paiement.
Ainsi, en février 2021, une enveloppe d’environ 4 milliards fut dégagée par le Président de la République pour leur paiement.
A cette situation alarmante est venue s’ajouter le problème des Affectations définitives de la Promotion 2016-2019 qui, depuis janvier 2021, ont été affectés dans les régions sanitaires, mais qui jusqu’à juin 2021, n’avaient pas été affectés définitivement dans les Districts Sanitaires et autres hôpitaux.
C’est dans cette atmosphère tendue que survint la nomination du Ministre Pierre Dimba à la tête du Ministère de la Santé, de l’Hygiène Pour et de la Couverture Maladie Universelle.
Conscient de la lourdeur du fardeau à lui confier par son prédécesseur lors de sa passation de charge, et rythmé par les nombreux Sit-in des Agents de Santé et des plaintes des populations, non sans compter les incarcérations d’agents de santé à Adzopé, la fermeture de certains hôpitaux très importants dont le CHU et la PMI de Yopougon, le service de Gynécologie du CHU de Treichville et le constat de l’identification de près de 300 Centres de Santé construits mais pas ouverts du fait de l’absence de personnel et d’Equipements en matérie, une réunion de prise de contact d’avec l’ensemble des faîtières syndicales a été organisée le jeudi 17 juin 2021 par le Ministre Pierre Dimba au cours de laquelle, après exposé de chacun des porte-paroles des faîtières sur les problèmes vécus par les agents de santé, a partagé sa vision du système, en mettant en exergue sa volonté de contribuer efficacement à la mise en place d’un système de santé performant. Aussi n’a-t-il pas manqué de plaider en faveur de l’obtention d’une trêve de 6 mois au cours de laquelle un comité multisectoriel de suivi et évaluation sera mis en place pour faire accélérer le processus de signature des décrets.
Faisant suite à cette rencontre, une autre réunion fut convoqué le jeudi 24 juin 2021 au Cabinet du Ministre entre les syndicats et le Directeur de cabinet pour la mise en place d’un cadre de collaboration entre les deux parties prenantes.
Cette présente Conférence de presse a pour objectif de faire le bilan à mi-parcours de la satisfaction des points de revendications par le Ministre Pierre Dimba et de lancer un appel aux Agents de Santé quant aux perspectives de lutte syndicale à venir.

I-BILAN A MI-PARCOURS

1-AU TITRE DE LA LUTTE EN FAVEUR DES OMIS DE LA PRIME COVID-19

Promesse a été faite pour le paiement des fonctionnaires cette semaine, car état de paiement adressé au CCCT par la DAF.

2-AU TITRE DE L ‘AFFECTATION DÉFINITIVE DES AGENTS DE SANTÉ DE LA PROMOTION 2016-2019

Dans cette semaine, les affectations définitives sont disponibles sur le site de la DRH Santé, suite à la validation et signature de arrêté d’affectation définitive par le Ministre.

3-AU TITRE DES DÉCRETS D’APPLICATION DE LA LOI PORTANT RÉFORME HOSPITALIERE

Dix (10) avant-projets de décrets ont été acheminés au Secrétariat du Gouvernement parmi lesquels 3 portant sur les questions financières doivent faire l’objet de relecture par un comité interministériel comprenant le Ministère de l’Economie et des Finances, le Ministère du Budget et le Ministère de la Fonction publique avant transmission au Secrétariat du Gouvernement.
A cet effet, une correspondance du Ministre mise à notre disposition pour vérification du contenu a été adressée à ses collègues.

4-AU TITRE DE LA RÉFORME DU STATUT DE L’ INFAS POUR L ‘APPLICATION EFFECTIVE DU SYSTÈME LMD

Cette importante revendication pendant depuis 5 ans a reçu une oreille attentive de la part du Ministre Pierre Dimba qui a annoncé faire de l’INFAS une Ecole Nationale Supérieure de Santé avec la mise en place d’un comité multisectoriel de suivi du processus de Signature du Décret.

5-AU TITRE DU RENFORCEMENT DES CAPACITÉS INFRASTRUCTURELLES ET D’ÉQUIPEMENTS DES STRUCTURES SANITAIRES

*Réhabilitation et équipement de l’Hôpital Général d’Adzopé

*Inauguration annoncée du service de Gynéco-Obstetrique du CHU de Treichville

*Ouverture prochaine d’environ 300 Centres de Santé construits depuis plusieurs années mais restés fermés du fait de l’absence d’équipement de personnel de Santé

*Relance des activités de la Commission de suivi de la politique de gratuité ciblée par l’implication des syndicats

*La suspension du Directeur de la NPSP du fait de la découverte de nombreuses malversations.

II-PERSPECTIVES

Au regard de la volonté du Ministre de la Santé, de l’hygiène publique et de la Couverture Maladie Universelle, de répondre effectivement aux préoccupations des Agents de Santé et de la population pour un système de santé ivoirien performant, le MASSIP SYNDICAT SANTÉ voudrait, de prime abord, remercier et féliciter le Ministre Pierre Dimba pour son engagement à la satisfaction de nos revendications.
Aussi, le MASSIP SYNDICAT SANTÉ se réserve le droit d’inviter l’ensemble des Agents de Santé à accorder une période de 6 mois à notre Ministre de tutelle afin de lui permettre de faire signer tous nos décrets en attente conformément à sa doléance faite à l’ensemble des syndicats de la santé.
Par ailleurs, le MASSIP SYNDICAT SANTÉ exhorte les Camarades à demeurer vigilants et mobilisés tout en observant l’évolution de nos dossiers de revendications.
A ce titre, des tournées de sensibilisation et d’informations sont en cours et se poursuivront dans l’ensemble des régions sanitaires du pays.
Sachant compter sur votre sens élevé de critique et de jugement de valeur pour une lutte syndicale vraie et réaliste.
Je vous remercie pour votre attention.

 

Fait à Abidjan, le 03 juillet 2021
Le Secrétaire Général National
KOULAI MANGNI Valentin