• 2 août 2021 16h21

Inclusion sociale et économique des ménages bénéficiaires du Projet Filets Sociaux Productifs : Une cérémonie de remise d’équipements aux structures d’encadrement organisée à Yopougon

ByGermain Ndri

Juil 10, 2021

La Ministre en charge de la solidarité et de la lutte contre la pauvreté, Belmonde DOGO a procédé, ce mercredi 07 juillet 2021 à la mairie de Yopougon, à la remise symbolique de matériels roulants aux structures d’encadrement de proximité des bénéficiaires des transferts monétaires.
C’était en présence du Maire de la commune de Yopougon, Gilbert Kafana Koné.

Aux dires de la Ministre de la solidarité et de la lutte contre la pauvreté, Myss Belmonde DOGO, le Projet Filets sociaux Productifs a bénéficié, pour la période 2015-2020, d’un financement initial de la Banque Mondiale d’un montant de 22,5 milliards de FCFA et, en 2019, d’un financement additionnel de 58,4 milliards pour la période 2020-2024.
Pour sa part, ajoute-t-elle, l’Etat, avec un appui budgétaire de 14,4 milliards de FCFA de la BAD pour le cas du Programme Social du Gouvernement ( PS-Gouv), a mobilisé environ 20 milliards de FCFA.
Ce qui a permis, dit-elle, d’élargir la couverture du projet sur l’ensemble du territoire national et d’augmenter le nombre de ménages bénéficiaires de 35 000 f à 227 000 f en moins de 3 ans.

Ainsi, les paiements cumulés décaissés de mars 2017 à la fin du mois de juin 2021 sont d’un volume de 47 531 970 400 f .

En outre, au mois de mars 2021, l’ensemble des Associations Villageoises d’Epargne et de Crédits (AVEC (311 au total) ) avaient permis de mobiliser comme épargne 141 623 447 F.

Ce, grâce à “la confiance des populations, à l’éducation des chefs de communauté et celle très importante du corps préfectoral pour le travail de sensibilisation et de ciblage conjoint qui est réalisé avec les services d’action sociale, le Ministère de l’emploi et de la protection sociale ainsi que le Secrétariat d’Etat en charge de la protection sociale” a soutenu la Ministre Belmonde DOGO.

Avant de saisir cette occasion pour exhorter tous les acteurs locaux à travailler dans une synergie d’action avec tous les services du domaine social dans les régions.

Elle a, par ailleurs, précisé que les dotations en motos et en véhicules à l’endroit des différentes structures de base, s’inscrivent dans le cadre de la mise en œuvre efficace et efficiente des activités du projet.
Il s’agit notamment de la supervision sur le terrain et de l’accompagnement de proximité des ménages bénéficiaires.

<<Il est donc important d’en prendre soin afin qu’ils contribuent efficacement à l’atteinte des objectifs du projet>> a-t-elle recommandé.

Le Représentant des travailleurs sociaux et des bénéficiaires, Akafou Édouard a, quant à lui, traduit sa reconnaissance à la Ministre de la solidarité et de la lutte contre la pauvreté.
Il l’a également rassurée qu’ils en feront un très bon usage.

A en croire le Représentant des travailleurs sociaux, le Projet Filets sociaux Productifs a permis de rendre tangibles leurs actions dans les communautés, de renforcer l’ancrage des centres sociaux et la fréquentation des structures.
<< Le projet Filets sociaux Productifs permet aujourd’hui à nos structures de disposer de données factuelles pour orienter toutes nos actions sociales non pas sur l’émotion mais sur la base de l’évidence. C’est pourquoi, je voudrais saluer le gouvernement pour cette initiative et l’UGP pour avoir donné une vision et une orientation qualitative au projet>> a-t-il affirmé.

Cependant, il n’a pas manqué d’évoquer quelques difficultés qui entravent leurs actions.
Il s’agit, entre autres, de l’insuffisance du personnel social, l’insuffisance de matériel, du problème de mobilité et de communication.

Notons que, depuis mars 2017, le Projet Filets sociaux productifs a permis d’octroyer régulièrement à des ménages choisis parmi les plus pauvres, un soutien en espèces, non remboursable, d’un montant de 36 000 de nos Francs tous les trois mois, soit 144 000 FCFA par an sur une période de trois ans, assortis d’un ensemble de mesures d’accompagnement.

 

 

S.A.