• 2 août 2021 16h00

SANTÉ : Organisation à Abidjan de la première édition du Forum des métiers de la pharmacie

ByGermain Ndri

Juin 18, 2021

<< On se rend compte qu’à l’issue de leurs études en pharmacie, il y a énormément d’étudiants qui ne savent même pas où s’orienter. C’est pour répondre à cette inquiétude persistante qu’on a décidé d’organiser le forum des métiers de la pharmacie. Et aussi expliquer au grand public ce qu’est vraiment le métier de pharmacien>> a indiqué Kouadio Yao Kouadio Cheminard, Président de l’ Association des Étudiants en Pharmacie ( ADEPHARM) de Côte d’Ivoire.
C’était à l’issue du forum des métiers de la pharmacie organisé, ce samedi 12 juin 2021 à l’Unité de Formation et de Recherche (UFR) des Sciences Pharmaceutiques et Biologiques de l’Université FHB d’Abidjan-Cocody.

Selon le Président de l’ADEPHARM, ce forum permet d’expliquer au grand public que l’officine de pharmacie n’est pas le seul aspect de la profession pharmaceutique. Mais, dit-il, il en existe plusieurs.

Représentant le parrain de la cérémonie, le Pr Zoulou C. de la nouvelle Pharmacie de la Santé Publique a indiqué que cette rencontre a permis de comprendre, d’observer toutes les potentialités, les opportunités que peuvent embrasser les pharmaciens et aux étudiants de comprendre qu’ils ont beaucoup à faire au niveau Pharmaceutique en Côte d’Ivoire.

Le Pr Zoulou C. a, au nom du parrain, rassuré les étudiants de son apport et de son soutien pour tout ce qu’il aura à faire pour que les étudiants puissent prétendre ou montrer à tout le monde une Pharmacie noble et une pharmacie qui lutte contre la rupture de stocks, les pertes de médicaments.
<< Le Pr Yapi nous a mandaté de communiquer à l’effet de tous ces étudiants et sa volonté de pouvoir assurer à ces étudiants sa ferme conviction que nous, jeunes ivoiriens étudiants de la faculté de Pharmacie, pouvons relever les défis de la disponibilité, d’accessibilité des médicaments>> a-t-il ajouté.

Avant d’inviter les étudiants en pharmacie d’avoir le sens de la vision ( savoir où est-ce qu’ils veulent aller), à la loyauté face à leurs responsables administratifs et hiérarchiques et surtout le sens du service qui détermine tout leur engagement à pouvoir remplir leur profession.

Le Pr N’Guessan Irié Geneviève, Vice-Doyen Chargé de la Pédagogie à l’UFR des Sciences Pharmaceutiques et Biologiques a, pour sa part, montré les différentes étapes à franchir pour pouvoir être enseignant en Sciences Pharmaceutiques et Biologiques.

A en croire le Pr N’Guessan Irié Geneviève, ces différentes étapes sont assez longues mais, dit-elle, “demandent de la passion et de l’endurance”.

Elle a, par ailleurs, souligné qu’il y a des disciplines qui ne bénéficient pas d’enseignants pharmaciens, notamment la botanique, la physiologie végétale, la physiologie humaine, l’informatique médicale, etc.

C’est pourquoi, le Pr Zoulou a félicité l’UFR des Sciences Pharmaceutiques et Biologiques qui a permis la passerelle entre les enseignants et les entreprises en prenant des enseignants vacataires pour assurer certains cours et à travers également des masters qui sont réalisés.

Notons que le forum des métiers de la pharmacie a été meublé par une table ronde, des échanges, des débats, des conférences sur des thèmes très enrichissants et instructifs.

Le président de l’ADEPHARM a annoncé l’organisation d’autres fora plus larges (dans toutes les UFR) au cours desquels le métier de pharmacien sera expliqué.

Pour rappel, l’association des étudiants en pharmacie de Côte d’Ivoire a été créée en 1995 et comprend aujourd’hui plus de 400 membres.

 

S.A.