• 24 juin 2021 14h25

Coopération ivoiro-danoise: Vers le renforcement de la lutte contre le diabète en Côte d’Ivoire

ByGermain Ndri

Juin 9, 2021

Le ministère de la Santé, de l’Hygiène publique et de la Couverture maladie universelle et la société pharmaceutique d’envergure mondiale Novo Nordisk se sont engagés, le 4 juin à Azalai Hôtel sis à Marcory-Abidjan, à faciliter davantage l’accès aux soins et à l’insuline aux enfants et personnes âgées malades du diabète en Côte d’Ivoire.

 

Cela a été rendu possible par le Mémorandum d’entente qui a été signé par Pierre N’Gou Dimba, ministre ivoirien en charge de la Santé et Ibrahim Bakayoko, directeur régional Afrique francophone de Novo Nordisk, sous la supervision de S.E. Mme Birgit La Cour Darsen, ambassadrice adjointe du Danemark pour le Ghana, la Guinée, la Sierra Leone, le Liberia, le Togo et la Côte d’Ivoire qui a spécialement effectué le déplacement depuis Accra pour participer à cet important événement à Abidjan. Et la signature du protocole d’accord a été couplée par le lancement officiel de l’initiative iCARE en Côte d’Ivoire.

Un partenariat public-privé salutaire

A cette occasion, Pierre N’Gou Dimba, ministre de la Santé, de l’Hygiène publique et de la Couverture maladie universelle a salué à juste titre l’engagement de la société pharmaceutique danoise auprès des autorités locales dans la lutte contre le diabète depuis 2017. Avant d’affirmer que : « Le partenariat public-privé est désormais plus que nécessaire pour lutter contre le diabète en particulier et les maladies non transmissibles en général. Ainsi, le ministère de la Santé est réceptif à tout partenariat visant à améliorer la santé des populations, notamment celles qui sont vulnérables ».

Quant à Ibrahim Bakayoko, il a fait savoir que Novo Nordisk à travers le projet ‘’Changing Diabetes in Children ‘’ (CDiC), l’une des deux composantes de l’initiative iCARE, a l’ambition « d’atteindre 100 000 enfants malades du diabète dans le monde, d’ici à 2030. En Côte d’Ivoire, le CDiC vise à améliorer les soins du diabète aux enfants et adolescents atteints du diabète de type 1 et a déjà touché 479 enfants. Avec l’extension de ce projet pour quatre années, nous prévoyons prendre en compte 576 enfants supplémentaires ».  A travers le ‘’Affordability plan’’, la deuxième composante de cette initiative, il est question de fournir de l’insuline à un prix très abordable à au moins 9 892 personnes âgées, ayant plus de 60 ans avec des ressources financières limitées. Soulignons que la Côte d’Ivoire compte aujourd’hui plus de 237 400 adultes, de 20 à 79 ans, atteints du diabète. La Côte d’Ivoire qui fait partie des pays pilotes du pilier de l’abordabilité de l’initiative iCARE devrait donc en tirer de réels profits.

Une initiative d’envergure mondiale

Il convient de préciser que l’entreprise danoise, Novo Nordisk qui a plus de 90 années d’existence et travaille avec plus de 44 000 employés dans 80 bureaux de representation est très engagé dans la lute contre le diabète aux quatre coins du monde. Et la société pharmaceutique qui célèbre cette année le 100è anniversaire de la découverte de l’insuline veut que tous les malades du diabète aient accès à des soins durables. « Notre filiale Middle Africa couvre 49 pays avec environ 19 millions d’individus vivant avec le diabète dont 0,6 millions de patients touchés par nos interventions. Face à cette responsabilité, nous avons jugé plus que nécessaire de nous engager aux côtés des partenaires et des personnes vivant avec le diabète à travers notre responsabilité sociale matérialisée par ce concept de ‘’Defeat Diabetes’’ et opérationnalisé par l’initiative iCARE », a fait savoir Ibrahim Bakayoko. Et en l’en croire, cet engagement social va permettre d’enrôler 100 000 enfants, d’ici à 2030 à travers le projet CDiC. Depuis son lancement de 2017, il a permis de toucher directement plus de 28 000 enfants, former plus de 13 000 professionnels de santé, installer plus de 222 cliniques de prise en charge et distribuer gratuitement 2 600 000 flacons d’insuline à des enfants issus des couches défavorisées aux quatre coins du monde.

La Fondation mondiale du diabète

Cette forte notoriété de Novo Nordisk dans la lutte contre le diabète a certainement milité en faveur de « la mise sur pied de la Fondation mondiale du diabète pour sauver la vie à des personnes touchées par le diabète dans les pays en développement. Et cette société a soutenu une résolution des Nations Unies pour lutter contre le diabète, en rendant ainsi la seule autre maladie à côté du VIH / SIDA à bénéficier d’un engagement spécifique au niveau des Nations Unies », a expliqué la diplomate danoise, S.E. Mme Birgit La Cour Madsen, dans son allocution lors de la cérémonie du lancement officiel de l’initiative iCARE en Côte d’Ivoire.

Calvin Wandji