• 24 juin 2021 14h52

135ème fête du Travail: Le premier Ministre encourage le dialogue social

ByGermain Ndri

Mai 6, 2021

Le 135ème anniversaire de la fête du Travail a été célébrée le samedi 1er mai. Le Premier Ministre ivoirien, Patrick Achi, a présidé la cérémonie officielle à la salle de conférence de la primature. A cette occasion, le ministre de l’ emploi et de la protection sociale Adama Camara, a rappelé que cette célébration est marquée par la crise sanitaire liée à la covid19. Il a souligné que des mesures ont été mises en oeuvre par le gouvernement pour diminuer les effets de la pandémie. Le premier Ministre, chef du gouvernement Patrick Achi, a relevé que ” La Côte d’Ivoire est résolument engagée, dans le cadre du dialogue social tripartite gouvernement-employeurs-travailleurs, à poursuivre encore ses efforts, pour créer massivement des emplois”. Selon lui,
l’objectif premier est d’œuvrer ensemble pour trouver des solutions efficaces aux difficultés qui peuvent perturber la fluidité et la sérénité du climat social. Il a encouragé la poursuite du dialogue social. Et ajouté que les revendications des centrales syndicales, font l’objet de discussions dans le cadre du dialogue continu mené au titre de la trêve sociale, signée entre le gouvernement et les partenaires sociaux, le 17 août 2017.

Patrick Achi a souligné que le gouvernement a procédé au déblocage des salaires et au stocks des arriérés. En outre, 800 millions de francs cfa est octroyé aux centrales syndicales au titre de la subvention.
Les centrales syndicales (Humanisme, UNATRCI, FESACI, Dignité et UGTCI) ont fait des doléances, portant, entre autres, sur l’adoption d’un nouveau statut de la fonction publique, l’instauration d’une nouvelle grille salariale, la révision du SMIG et du SMAG, la suppression de l’impôt sur les pensions de retraite. Soro Mamadou, secrétaire général de la Centrale Humanisme, a noté que la vaccination contre la covid19 est une lueur d’ espoir qui permet de projeter la reprise progressive d’ une vie normale. Il a invité les travailleurs à aller se faire vacciner comme lui. ” La protection sociale est la réponse à la crise.Il faut donc la placer au centre des réponses du gouvernement face à la covid19″ a-t dit.

La centrale Humanisme est solidaire de deux revendications essentielles de la Confédération Syndicale Internationale pour sauver des vies a dit Soro Mamadou. ” Le premier consiste à obtenir le statut de droit fondamental pour la santé et a sécurité au travail auprès de l’ OIT au même titre que les droits fondamentaux existants de liberté syndicale….. et la seconde revendication concerne la classification de la covid19 dans la catégorie des maladies professionnelle. Ce qui permettrait d’ offrir une protection accrue aux travailleurs et travailleuses et donner accès à des fonds de compensation aux familles des travailleurs morts au travail et à toute personne infectée par la covid19 sur son lieu de travail” a précisé le secrétaire général de la centrale Humanisme.
Calvin Wandji