• 18 octobre 2021 20h33

Rentrée académique de l’ Ascad: Le président de la Fedinci souhaite la création d’ un ministère en charge de l’ Invention

ByGermain Ndri

Fév 2, 2021

L’ Académie des Sciences, des Arts, des Cultures d’ Afrique et des Diasporas Africaines, a organisé du 25 au 28 janvier à l’hôtel Palm Club, sa rentrée académique. Ladite rentrée a été meublée par le forum science et culture, avec plusieurs tables- rondes dont celle animée par le président de la FEDiNCI sur le thème  » Le génie africain débarrassé des pesanteurs coloniales et néocoloniale, cas de la covid 19″. Selon le président de la fédération des inventeurs et innovateurs de Côte d’Ivoire Pierre Djibril Coulibaly, dans la foulée des solutions endogènes de lutte contre la covid19, le constat a été fait que les décideurs et même certaines populations en Afrique ont imposé des avis et modèles extérieurs, rendant hypothétique un éventuel succès des offres africaines. » Pour apporter leur pierre à la lutte contre le coronavirus, sous la bannière de la fedinci, les inventeurs et innovateurs de Côte d’Ivoire ont proposé de nombreuses solutions dont le masque transparent distancia, protégé par l’ Organisation Africaine de la Propriété Intellectuelle ( OAPI), avec une moyenne de ventes mensuelles dépassant 10.000 unités » a-t-il dit.
Il a déploré les blocages administratifs, alors que de nouvelles installations étaient mis en place pour passer de la production artisanale à la petite industrialisation avec une production de 1000 unités par jour.  » La conséquence fut la stagnation des ventes, la réduction du personnel, la baisse de la production, avec moins de 1000 ventes par mois. Rendant impossible le projet d’ extension qui devait permettre de porter les ventes à 200.000.000 de francs cfa par mois soit plus de 2 milliards de francs cfa par an, des centaines d’ emplois créés et une fierté nationale de haut vol » a regretté Pierre Djibril Coulibaly.
Selon lui, cette situation vient du fait que l’ avis du colonisateur est requis pour attester de la crédibilité de tous les actes. Par conséquent a-t-il ajouté,  » Les initiatives du génie national, véritable pilier d’ un développement par des moyens propres et pérennes ne peut produire les effets escomptés, sans l’ adoption d’ une politique nationale de soutien résolument positif ». Le président de la FEDiNCI a souhaité la création d’un ministère de l’ Invention et de l’ Innovation technologique. Le président de l’ ASCAD le Pr Hauhouot Asseypo, a relevé qu’ il y a un temps pour toutes choses. Il a souligné qu’il est temps d’ impulser l’ industrialisation de l’ Afrique à partir de la Côte d’Ivoire. Le pasteur Dieket a quant à lui exposé sur le thème  » La flexibilité de la recherche Africaine comme offre de solutions nouvelles: cas de la covid19.
C.W