• 22 juin 2021 16h51

Église du christianisme céleste: La radio « La voix d’Oschoffa »   désormais opérationnelle 

ByGermain Ndri

Fév 22, 2021

L’église du christianisme céleste de Côte d’Ivoire a désormais sa radio, qui émet à Yamoussoukro, sur la fréquence 100.9, depuis le samedi 13 février. La cérémonie d’ouverture de ladite radio s’est déroulée en présence du représentant du préfet de région et des dignitaires de l’église. Le président de cette église le révérend pasteur Ediemou Blin Jacob, par ailleurs président du forum national  des confessions religieuses,  qui avait à cœur de réaliser ce projet depuis des années, s’en réjouit.  «  Gloire à Dieu au plus haut des cieux, et paix sur la terre aux hommes qu’il aime.  Que la paix souhaitée soit sur notre pays. Que Dieu nous fasse miséricorde pour que la paix qui vient de Dieu descende sur nous  maintenant, pour que nous faisions parti des âmes de bonne volonté et que la paix soit sur nous en commençant   par Yamoussoukro, la terre du président Félix Houphouët  Boigny »  a dit le révérend pasteur. Selon lui, nous sommes à l’heure des médias et de la communication, et ce n’est pas pour rien que le quatrième pouvoir appartient à la presse. ” La communication est importante. C’est à travers la communication que Dieu a envoyé son fils Jésus Christ, pour donner la bonne nouvelle et nous dire qu’il est Dieu. Par son fils Jésus Dieu a communiqué à toute la terre. Nous remercions Dieu pour nous avoir donné la radio au village du président Houphouët Boigny, qui en son temps avait déjà pris au sérieux notre église en disant qu’ il me fermera aucune église, même pas celle d’ Ediemou” a dit l’ homme de Dieu.

 

”   Nous  remercions sincèrement  Me Bourgoin, le président de la haute commission de l’audiovisuelle HACA, qui nous  a attribué grâce à Dieu la fréquence 100.9 à Yamoussoukro, depuis le 1er mars 2020,  pour que l’église ait sa radio, qu’on appelle affectueusement ” la voix d’Oschoffa” .  La somme de trois millions pour obtenir la lettre d’attribution et 500.000 de droit annuel ont été payés” a-t-il précisé. Restait à avoir les moyens, pour  le local, les équipements de diffusion,  le personnel,  afin que la radio fonctionne. ” Quand cela a été annoncé le 1er mars 2020, nos détracteurs qui ont l’habitude de nous calomnier, disant que nous n’avons pas les moyens, alors qu’une fréquence radio ne peut se donner qu’à une vraie église, continuent de contester. Bien que le président Houphouët disait que c’est l’église d’ Ediemou, et que l’ ancien président Laurent Gbagbo a diligenté une enquête pour connaître le vrai leader et la réponse est venue que c’ est le révérend Ediemou Jacob,. Nos détracteurs qui ne savent pas que quand il y a une division l’association ne peut avancer doivent savoir que c’est la main de Jésus qui fait tout pour nous afin de réaliser sa mission” a- t- il souligné.” N’ayant pas de moyens comment peut-on réaliser cela ?  Dieu a voulu que le miracle ait lieu, pour que nous puissions débuter la radio le 13 février. Dieu a voulu que l’operateur M. Soro, qui nous demandait les deux tiers du montant, accepte que nous puissions démarrer sans avoir déboursés la totalité de la somme exigée” a dit le révérend pasteur.  Et il ajoute :

” Nous avons ouvert la radio le 13 février et le 14 nous avons fait la fête des moissons du diocèse, qui ouvre les autres fêtes des moissons des paroisses  de  cette région. Je remercie Dieu qui a fait cela pour nous.   Je remercie tous ceux qui nous ont aidés. La paroisse mère de Porto Novo a sa radio “Alleluia fm’’ et en Côte d’Ivoire nous avons notre radio ‘’La voix d’Oschoffa qui émet depuis Yamoussoukro,la capitale politique,  le village du président Houphouët Boigny”. Selon lui Avec la radio ce sera comme si le prophète vivait encore. ” La radio fera tout ce que le prophète nous a enseigné. Ce sera un nouveau départ. Nous allons former nos fidèles en diffusant ce qui est vrai, pour enlever l’intox de la vérité « a-t-il dit.

” Le 1er mars 2020 nous avons annoncé la radio. Le 1er mars 2021, nous irons à Yamoussoukro pour remercier Dieu et faire des bénédictions spéciales pour tous ceux qui ont aidé  et prier pour qu’il y ait une élection législative apaisée.  Nous devons concourir dans la paix, l’union et la discipline et accepter les résultats des urnes” a-t-il indiqué. Selon l’homme de Dieu,  la prière est l’ultime salut de l’humanité. ” Mieux vaut chercher la paix qu’avoir raison. Le président Houphouët nous a laissé la paix comme seconde religions.  La première nomination du président de la République après son élection a été celle de Koudio Konan Bertin ( KKB) comme ministre de la réconciliation. Asseyons nous et réconcilions” a –t-il conseillé.

Calvin Wandji