• 18 octobre 2021 20h40

Révérend pasteur Ediemou Blin Jacab( Président de l’église du christianisme céleste de Côte d’Ivoire): « Nous remercions tous ceux qui sont allés dans le sens de l’apaisement »

ByGermain Ndri

Jan 6, 2021

Le Révérend pasteur Ediemou Blin Jacob est le président de l’église du christianisme c »leste de Côte d’Ivoire et président du forum national des confessions religieuses, dont il est l’un des initiateurs. Il est connu pour ses révélations sur la Côte d’Ivoire et ne ménage aucun effort pour inviter à la cohésion nationale. Dans cette interview, il nous livre en autres ses vœux pour l’année 2021.

  • Révérend Pasteur nous sommes au début d’une nouvelle année. Quel bilan faîtes vous de l’année 2020 ?

 

– Gloire à Dieu au plus haut des cieux et paix sur la terre aux hommes qu’il aime. C’est la salutation des anges quand Dieu a envoyé son fils sur la terre.  Que la paix soit sur la terre. Que cette salutation ait de l’effet sur notre pays en cette nouvelle année 2021. L’année 2020 a été terrible. Une année où spirituellement le diable voulait inculquer une nouvelle forme de vie sur la terre et arrêter tout ce qui nous a été enseigné. Le diable voulait envoyer un autre enseignement sur la terre. Nous ne pouvons que remercier et glorifier Dieu, qui a montré qu’ il est esprit créateur et le diable esprit créature qui ne marche pas selon le plan de Dieu. Cet esprit créature a voulu changer sur la terre ce que Dieu a fait, sans succès.

Le christ a dit au prophète Oshoffa, que les chrétiens célestes doivent se réunir les 24 et 25 décembre de chaque année  à Semen, à Porto Novo au Bénin pour recevoir des bénédictions. En ce temps là il y avait 7 personnes. Le saint esprit leur a donné rendez vous pour les bénir.  Le seigneur a demandé au prophète Oschoffa de prendre du sable avec sa main gauche et lui a demandé s’il peut compter les grains. Il a pris le sable et répondu au seigneur qu’il ne peut pas les compter.  Le seigneur lui a dit  » Vous êtes 7, mais le moment viendra où l’on ne pourra pas compter le nombre de fidèles qui viendront ici. Cet endroit appartient aux blancs,. Mais quand le moment sera venu les blancs vous laisseront le terrain pour en faire un lieu de pèlerinage. Le diable voulait aussi le terrain, car il faisait croire que compte tenu de l’emplacement, personne ne pouvait arriver là-bas. En 2020 le diable a fait qu’on n’aille pas au pèlerinage à cause de la covid19. En 1947 il y avait 7 personnes. En 2020, le chef mondial et les dignitaires pouvaient aller faire la prière pour respecter le rendez-vous. On pouvait être 14, 21, 28, 35 selon ce que l’autorité recommande. Le chef mondial n’a pu arriver là-bas et chacun est resté dans son pays. Quand on se réfère a la bible Romain 11 l’on comprend que Paul combattait Jésus, quand Jésus l’a transformé, c’est lui qui annonçait Jésus a ses frères. Dieu nous a tous laissé dans la désobéissance, afin de faire miséricorde à qui il veut.

– on peut dire que le monde a été bouleversé à cause de la covid19 ?

 

– En effet. Tout ce que Dieu a fait, Satan a voulu nous faire croire qu’il y a un autre monde. Avec le coronavirus, il y a eu la fermeture des églises des mosquées, des frontières. Satan a bloqué la mondialisation, l’Union Européenne, mais gloire à Dieu. En Côte d’Ivoire, on a pu fêter sans aucune contrainte. On doit obéir à Dieu et non aux hommes. Nous remercions tous ceux qui sont allés dans le sens de l’apaisement, de la réconciliation en cette fin d’année. Je remercie tous ceux qui ont posé des actes en commençant par le président de la République. Le moment arrive où je vais faire la révélation sur le président Alassane Ouattara. Pas pour lui mais à cause de tous mes parents, tous les pasteurs qui me fatiguent et qui pensent que leurs prières est supérieure à celles des autres et que ceux qui ne pensent pas comme eux sont maudits.  Quand je commençais le christianisme céleste, j’étais catholique. J’étais attaché de cabinet du ministre du commerce et de l’industrie Sery Gnoleba. J’étais secrétaire administratif adjoint de l’association PDCI de Grand- Bassam. Et contrôleur des PTT depuis 1974.C’est avec tout ce que j’étais, que je suis venu  à l’église du christianisme céleste. Le prophète Oschaffa m’a demandé de ne plus travailler pour me consacrer à l’église. Depuis 1978 je me consacre à l’église. Je ne suis pas fou. J’ai su comprendre Dieu est le propriétaire du ciel et de la terre et j’obéi à Dieu. On continue de me fatiguer. On me demande pourquoi je soutien Alassane Ouattara. Je ne soutiens pas ADO. J’obéi à Dieu plus qu’aux hommes. Il y a la différence entre le bon esprit et le mauvais. Chacun doit faire le discernement,  pour travailler avec le bon esprit. Le prophète Samuel Biléou Joseph Oschoffa m’a convaincu de m’engager pour l’église, il ne m’a pas forcé. Comme je l’ai dit, je remercie tous ceux qui ont posé des actes de paix, qu’ils soient du gouvernement ou de l’opposition.

 

– Vous faîtes allusion au dialogue politique, à la libération de Pascal Affi N’  guessan?

 

– Justement. Dieu nous a envoyé la paix et chacun a accepté la paix. Le président de la République, le président Bedié, le premier ministre,  l’ opposition, tous ont fait que l’ année 2020 s’ achève dans la paix, Mon vrai souhait est que nous puissions commencer l’ année avec Dieu dans la paix. Dieu fait miséricorde à qui il veut. En 2020 nous étions tous dans la désobéissance.  On s’est insulté, il y a eu des palabres. En 2021, on ne peut rien faire sans la volonté de Dieu. Si Dieu fait quelque chose et que tu veux changer tu vas échouer.

 

–  Le président de la République a annoncé les élections législatives en mars. Quel est votre message aux hommes politiques pour que pour une fois ces élections se déroulent sans violence?

 

– La Côte d’Ivoire appartient à Dieu qui a donné comme chef de terre le président Félix Houphouët Boigny. Il a été un père qui s’est occupé de tous ses enfants. Dans tous les pays il y a des enfants dociles, rebelles, orgueilleux, mais le président Houphouët s’est occupé de tous ses enfants quelque soit leur tempérament et nous a éduquer avec Dieu, avec la paix. Il nous a laissé la paix comme héritage.  Le diable a tout fait pour que cet héritage se casse. Mais nous disons que cet héritage c’est d’ abord les présidents Bédié et Alassane qui doivent la préserver avant tout le monde. En 2015 ils sont allés ensemble aux élections cela s’est passé dans la paix. Déjà en 2014, j’annonçais que le président Alassane Ouattara va être réélu au premier tour sans violence. C’est ce qui s’est passé. Avant cela il n’y a pas eu d’élection remportée au premier tour.   En 2015, j’ai dit à l’ Ascad que j’ ai divorcé avec élections et violences en Côte d’Ivoire pour épouser élections et paix. L’on a fait l’élection en 2015 dans la paix sans chercher le pourquoi. C’est parce que les présidents ADO et Bedié étaient unis.

Dans toutes choses, Dieu s’appuie sur un élément pour faire son choix. Sur la terre il a choisi Joseph, la Vierge Marie et Jésus pour en faire la Sainte famille. C’est après sa mort qu’on peut proclamer quelqu’un saint. Mais Dieu a institué la sainte famille parce qu’il savait que Joseph et Marie vont tout faire pour protéger son fils Jésus dans la sainteté. Le président Houphouët a choisi deux éléments, Bédié et Alassane. Mais il y a également le président Gbagbo. Je rappelle que le premier qui a dit que Alassane n’est pas Ivoirien c’est Gbagbo. Mais n’oublions pas qu’il  est aussi le premier qui a fait alliance avec Ado. Vous pensez qu’il n’ a pas de parole ?  Le président Laurent Gbagbo est mon ami et frère. En 2015 il y a eu des élections sans palabres. Si nous voulons voir la Côte d’Ivoire de demain dans le bonheur, où chacun a sa place, nous devons continuer de la même manière que nous avons terminée l’année 2020. Personne ne possède la Côte d’Ivoire qui est à Dieu. Toute autorité vient de Dieu. Respectons l’autorité à travers notre constitution. Quand on jure sur la constitution, on lui donne un pouvoir au dessus de tout pouvoir, sauf celui de Dieu. Au Bénin on jure sur la constitution et sur les mannes. Quand la première fois le président Kerekou a juré sur la constitution en refusant de jurer sur les mannes parce qu’il a voulu être chrétien, on lui a dit non. On lui a dit qu’au Bénin on prête serment sur la constitution et sur les mannes. Il est revenu refaire son serment en jurant sur la constitution et sur les mannes.  C’ est pourquoi nous demandons à chacun de faire un sacrifice, de respecter la constitution à cause de  la paix. Nous qui venons du Ghana savons que la Reine Abla Pokou a sacrifié son fils pour qu’on entre ici. Au moment où les autorités étaient en prison à Grand- Bassam, ce sont les femmes avec à leur tête Marie Koré, une femme illettrée qui a mis sa beauté en avant. Elle était à la tête de la marche et les femmes intellectuelles étaient derrière elle. Elles  ont fait le sacrifice par leur marche pour la libération des hommes incarcérés.  Nous devons suivre les paroles de notre hymne national qui parle de la patrie promise à l’humanité, de la patrie de la vraie fraternité, avec la devise union discipline travail. Nous devons suivre ces paroles pour poser nos actes. Que chacun fasse un sacrifice pour aller à l’apaisement. Dieu est unique. Je remercie tous ceux qui ont tendu la main et ceux qui ont reçu la main tendue. En 2015 et en 2020 Kouadio Konan Bertin KKB était candidat. On fait la politique pour avoir une vie meilleure. Mais on ne peut rien obtenir sans la paix. Faisons tous comme KKB. Laissons le président ADO travailler. En 2015 et en 2020, il a félicité le vainqueur. Il faut savoir respecter l’autre. A chacun son tour

 

Quels sont vos vœux de 2021 à la nation et aux chrétiens célestes ?

 

–  La Côte d’Ivoire appartient à Dieu, car Dieu nous aime. Il nous reste à aimer Dieu. Tu ne peux pas aimer Dieu que tu ne vois pas si tu n’aime pas ton prochain que tu vois. Une personnalité étrangère m’as dit que Dieu aime la Côte d’Ivoire, et m’a demandé si les Ivoiriens aiment la Côte d’Ivoire. En 2021, regarde ton frère et accepte le qu’il soit musulman ou chrétien. Il ne faut dormir avec la colère contre son frère. Aimons nous les uns les autres parce que l’amour peut tout, excuse tout, l’amour supporte tout. En cela je demande à toute la nation Ivoirienne de continuer de prier, car la prière est l’ultime salut de l’humanité. Dans la nuit du 31 décembre nous avons prié et demandé à Dieu de récompenser toux ceux qui œuvrent pour la paix. Dieu a les moyens de donner le bonheur à chacun de nous. Car sa poche est inépuisable. Soyons tous des artisans de paix.

Pour  les chrétiens célestes, je dirai qu’en 2020 le gond a sonné. Nous avons vu que Dieu est Dieu. Le prophète Oschoffa nous a enseigné qu’il vaut mieux chercher la paix qu’avoir raison. Dans le livre 2 chroniques chapitre 20 au verset 20 il est écrit  »  de s’Affermir en Dieu, de se confier à ses prophètes pour réussir. Nous avons l’église du christianisme céleste avec Dieu. Nous avons Jésus Christ le fils unique de Dieu, les apôtres, la Vierge Marie, un prophète Oschoffa. Je vous explique pour que vous compreniez bien. La différence que nous avons, c’est qu’en anglais, visionnaire veut dire prophète. En langue française, le visionnaire est différent du prophète. Le visionnaire fait la vision. L’ange de Dieu lui montre comme dans un écran de télévision ce qui s’est passé, ce qui se passe et ce qui va se passer avec ses commentaires. Quant au prophète, l’ange de Dieu parle à son oreille. Il ne voit pas l’ange mais il est habitué à la voix de l’ange. Le vrai prophète dit ce qui va arriver. Tandis que le mauvais prophète dit des choses qui n’arrivent pas. Si tu ne connais pas la différence entre les deux et que tu vas au Nigéria prendre leur langage c’est que tu as tout gâté. Le prophète Oschoffa est né francophone et est mort anglophone. Du côté francophone je l’ai vu quelques mois et du côté anglophone pendant 9 ans. Donc j’ai pris ce qu’il m’a enseigné. A cause des difficultés qu’on doit avoir, sachons que Satan n’aime que ce que Dieu a béni. Le prophète Oschoffa nous a dit que Dieu a béni la Côte d’ivoire et Satan a maudit la Côte d’Ivoire. C’est pour cela que le seigneur lui a demandé d’envoyer lui même l’église en Côte d’Ivoire. Pour que ce ne soit pas un missionnaire Béninois ou Nigérian qui l’envoie. Quand il a envoyé l’église avec sa base, le diable était tellement furieux qu’au temps indiqué il est entré dans des Ivoiriens en 1958 pour chasser les béninois qui pratiquaient l’église du christianisme céleste tel que le prophète l’a reçu. Quand les béninois sont partis avec l’église, Satan était heureux et a envoyé l’ivraie en Côte d’Ivoire. Mais il n’a pas baissé les bras. En 1975 le prophète est revenu pour implanter la vraie église en Côte d’Ivoire  Et il a choisi Ediemou comme gardien du temple.  Et le président Houphouët dit au temps indiqué que c’était l’église d’ Ediemou. C’est la même église qui est là et c’est le même Ediemou qui est là.

 

– En 2021 quels sont vos projets pour l’église ?

 

En 2021 nous commencerons le travail à travers ce que l’esprit m’ révélé.  Je vois certains comme Moulot qui dirigent la sainte église venue des cieux. Cette appellation signifie église du christianisme céleste en langue  yorouba. Nous n’a jamais connus de subvention. Nous recevons une aide pour aller au pèlerinage Je remercie ici le président de la République Alassane Ouattara. Quand j’avais un problème de cœur et que j’étais mourant, le Pr Fanny m’a dit qu’on ne peut pas m’opérer en Côte d’Ivoire. C’est le chef de l’Etat que m’as pris en charge pour me faire soigner en France depuis 2013 jusqu’à maintenant En début 2020 il m’a offert une voiture pour faire ma tournée à l’intérieur du pays. Il m’accorde une aide chaque année et je l’en remercie.  Je suis content de voir tout ce que le doyen Sarassoro fait pour l’église. C’est moi qui l’avais convaincu et nous sommes allés voir le prophète à Makoko. Il est resté vénérable senior évangéliste. Chez nous ce sont les grades qui font l’église. Aka est senior évangéliste sans avoir respecté les règles. Je connais les règles. Les Nigérians sont venus me choisir comme deputy pastor (assistant pasteur). Gomez qui m’appelait grand frère m’a piqué dans le dos. Dieu est sacré et n’est pas à la portée de tous. En Côte d’Ivoire il n y a qu’un seul diocèse et  nous n’allons pas nous amuser. Le président Laurent Gbagbo avait fait diligenté une enquête qui a conclu qu’il y a qu’une seule église du christianisme céleste en Côte d’Ivoire. L’administration étant une continuité nous voulons que cette décision soit respectée. 2021 est l’année du nouveau départ du commencement nouveau.  A l’église du christianisme céleste c’est le prophète qui établi un chef de l’église. Tout comme le pape créé des cardinaux le prophète Oshoffa établi le chef du diocèse.  Mon parcours a été visible.je n’ai pas triché. C’est moi qui ait nommé Aka chargé de paroisse. C’est moi qui a ouvert son église et déposé le chandelier. En 2021, aimons Dieu qui aime la Côte d’Ivoire. Le diable est sous la terre aux enfers. Ne lui donnons pas de place en Côte d’Ivoire, car la Côte d’Ivoire appartient à Dieu.  Bonne, sainte et excellente année 2021.

Réalisée par Calvin Wandji