• 18 octobre 2021 19h25

Le groupe scolaire bardot de la ville de San-Pedro connaîtra un plan de rénovation de ses écoles primaires en très mauvais état

ByGermain Ndri

Déc 28, 2020

Régulièrement interpelée dans la ville sur la vétusté de ses établissements, la mairie de San-Pedro, suite à la suspension des COGES, a décidé de prendre les choses en main.
Pour se faire, Anoblé Félix a procédé ce samedi 26 décembre 2020, à une visite de terrain en vue d’évaluer le nombre d’écoles à réhabiliter.
Plusieurs bâtiments de ce groupe scolaire de neuf écoles primaires sont dans un état de dégradation avancée.
« Après avoir fait le tour de l’ensemble des écoles, je me rends compte qu’il y a des écoles qui n’existent que de nom et qui, en réalité, sont tout, sauf des écoles », s’est offusqué le premier magistrat de la commune, avant d’ajouter « à l’intérieur de ces écoles, c’est vraiment grave ! Tout est à refait ! On a l’impression que depuis 20 ans pour certains bâtiments, ils n’ont jamais été touchés ».
Selon le maire, des travaux de renforcement de la clôture doivent être effectués en premier lieu et faire l’entretien environnemental pour avoir un espace propre.
Ensuite, ”les bâtiments qui ont besoin simplement de ravalements seront réhabilités. Ceux qui ont besoin d’être refaits seront complètement refaits.
Pour Boniface Blahoué, Directeur de l’EPP Sonouko 2, cette action est un ouf de soulagement.
Selon lui, “créé en 1985, c’est en 2008 que l’Ong ‘‘Save the children’’, avait essayé de réhabiliter cette école. Mais cette réhabilitation n’a porté que sur quelques pinceaux de peinture et le plafonnage tandis que le problème de la toiture reste toujours posé.  Aujourd’hui, cette toiture ne tienne que par des briques qu’on a superposées sur ces toitures.
« Je suis très satisfait de sa visite, il a vu l’état dans lequel se trouvent  les écoles  et je pense que ces établissements seront véritablement réhabilités », à-t-il souligné.
Thierry  Lagognon